-- -- -- / -- -- --
Nationale

Décès du journaliste Nadir Benseba dans un tragique accident

Décès du journaliste Nadir Benseba dans un tragique accident

Nadir Benseba, ancien journaliste du quotidien Le Matin et directeur de publication du quotidien arabophone El Mihwer, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi dans un accident de la route à Zeralda.

Âgé de 44 ans, Nadir avait entame sa carrière de journaliste au quotidien l’Opinion avant de rejoindre quelques mois plus tqrd le quotidien Le Matin, interdit depuis 2004.

Connu pour son journalisme militant, il devient  le coordinateur, chargé de missions au bureau régional de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) à Alger. Nadir Benseba lancera avec des confrères le  journal arabophone -el Mihwar el Yawmi.

Il meurt dans un tragique accident de la route tard dans la nuit de jeudi à vendredi en regagnant son domicile.  Profondément attristé par cette nouvelle, le collectif du Jeune indépendant présente ses plus sincères condoléances à son épouse, ses enfants ainsi qu’à toute sa famille.

SYNDICAT NATIONAL DES JOURNALISTES
(S.N.J)

Alger le 08 Aout 2014.
Communiqué

C’est avec une immense douleur que le Syndicat national des journalistes a appris le décès de notre cher confrère et ami, Nadir Benseba, survenu ce vendredi 08 aout 2014 , à la suite d’un accident de voiture aux environs de Zeralda à Alger.

A 44 ans, Nadir Benseba quitte les siens, sa famille ainsi que la corporation des journalistes qui garderont, à jamais, de lui, l’image d’un confrère dynamique, sympathique et aimé de tous.
Natif d’Akbou, dans la wilaya de Bejaia, Nadir était diplômé de l’institut du journalisme (ITFC) d’Alger.

Il a fait partie de l’équipe ayant fait les beaux jours du quotidien Le Matin ou il a travaillé pendant des années. Après la suspension du Matin, le défunt fera un bref passage au Soir d’Algérie avant d’etre désigné par le Syndicat national des journalistes dont il était membre du bureau national comme coordinateur du bureau de la Fédération nationale des journalistes à Alger, en 2004.

Nadir se consacrera ensuite à l’aventure éditoriale en lancant un nouveau quotidien, Al Mihwar dont il était le directeur de publication.

En ces douleurs circonstances, le Syndicat présente à la famille du défunt, ainsi qu’à l’ensemble de la corporation, ses plus sincères confoléances.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

P/ le syndicat national des journalistes
Le Secrétaire général
Kamel Amarni

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email