-- -- -- / -- -- --
Nationale

Coup de filet des GGF sur la frontière sud-ouest : Plus de deux tonnes de drogue saisies

Coup de filet des GGF sur la frontière sud-ouest : Plus de deux tonnes de drogue saisies

L’Algérie continue de payer une lourde facture du fait de trafic de drogue qui s’organise dans le pays voisin, le Maroc. Cela a poussé l’Etat algérien à s’organiser et employer de grands moyens financiers dans le cadre de la lutte contre le fléau.

Dans le cadre de la surveillance territoriale des frontières, les Gardes-frontières (GGF) relevant de la Gendarmerie nationale ont réussi à intercepter un véhicule de marque Mitsubishi à bord duquel 2122 kg de cannabis (soit plus de deux tonnes) ont été soigneusement dissimulés par un narcotrafiquant, indique la Gendarmerie nationale dans un communiqué.

L’interception du véhicule a été effectuée à 13h30, selon la Gendarmerie nationale, et ce au moment où les GGF étaient en patrouille mobile à Machraâ El Nouar sise sur le long du tracé frontalier. Les GGF relèvant du Groupement d’El Aâricha ont localisé le conducteur du véhicule en question qui a violé le territoire algérien avant de faire une halte pour superviser le lieu.

A ce moment-là, les éléments de la Gendarmerie ont renforcé leur présence sur le lieu où se trouvait le véhicule et ils ont procédé au bouclage de la zone pour préparer l’assaut tout en évitant que le narcotrafiquant ne s’échappe vers le sol marocain. Quelques minutes après, les GGF ont donné l’assaut, toutefois le narcotrafiquant a réussi, tout de même, à prendre la fuite pédestrement vers le territoire marocain. Les gendarmes ont fouillé la Mitsubishi de type 4X4 ce qui leur a permis de découvrir plusieurs sacs en plastique contenant vraisemblablement de la drogue (kif traité).

Rapidement, les GGF ont appelé les gendarmes spécialisés de la Section technique et scientifique et des gendarmes de la brigade cynotechnique relevant du Groupement de Naâma, afin qu’ils procèdent aux prélèvements des sacs en plastique et du véhicule saisi utilisé par les narcos lors de cette opération. L’arrivée des deux Sections sur le lieu a permis de récupérer la quantité de cannabis dissimulés dans 79 sacs estimés, selon la Gendarmerie, à 2122 kg, soit plus de deux tonnes de drogue. Entre autres les gendarmes enquêteurs ont pu découvrir, aussi, que le véhicule a violé le territoire algérien après avoir débarqué du Maroc d’où les traces des pneus visibles sur le terrain dépassant les 1000 mètres de distance.

Par ailleurs, précise la Gendarmerie, aucun document concernant le véhicule n’a été trouvé lors de cette opération. Selon toujours la Gendarmerie, la Mitsubishi portait une plaque d’immatriculation étrangère. A noter que la brigade d’El Kesdir de la Gendarmerie nationale a ouvert une enquête afin d’identifier le narcotrafiquant qui conduisait le véhicule bourré de cannabis estimés à 2 122 kg.

D’autre part, la surveillance des frontières ouest et sud-ouest ont connu un renforcement des dispositifs sécuritaires mis en place par le commandement de la Gendarmerie nationale. Etant donné la montée des trafics des drogues qui sévissent dans cette vaste partie du pays, les gendarmes ont été contraints de revoir leur stratégie de lutte. Cette stratégie sécuritaire a permis de saisir plus de 60 tonnes de drogue suite aux opérations menées par les gendarmes. Cependant, d’autres quantités de drogue arrivent à s’échapper au contrôle des GGF, faut-il le souligner.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email