-- -- -- / -- -- --
Nationale

Boumerdès : Un enfant échappe à son kidnappeur

Boumerdès : Un enfant échappe à son kidnappeur

Un enfant âgé de 12 ans a été kidnappé samedi  dans la commune de Chaâbet El-Ameur, dans la wilaya de Boumerdès, par un individu circulant à bord d’un véhicule de marque Renault Express. Il a embarqué de force l’enfant dans le coffre arrière de son véhicule avant de le conduire dans une habitation isolée, rapporte un communiqué de la Gendarmerie nationale. L’enfant nommé G. M. a été accosté, indique la gendarmerie, par le ravisseur qui lui a demandé le numéro de téléphone de son père.

N’ayant pas obtenu satisfaction, il a conduit l’enfant dans une habitation isolée, où il a exigé de lui, pour la seconde fois, de lui donner le numéro de téléphone de son père. Le garçon a affirmé selon les enquêteurs, ignorer le numéro de téléphone de son père. Excedé, le ravisseur emmene  à nouveau l’enfant dans le véhicule. Le ravisseur roule pendant plusieurs minutes puis s’arrête dans la commune des Issers, l’enfant profitant d’une baisse de vigilance dde son agresseur réussit à s’échapper puis se dirige en courant à  l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale pour demander de l’aide.
Les gendarmes ont dès lors commencé les recherches afin de localiser le ravisseur qui, d’après les premières conclusions, voulait obtenir une rançon du père de l’enfant. Une enquête a été ouverte par la brigade de la Gendarmerie nationale des Issers.

Cependant, la manière utilisée par le ravisseur pour kidnapper l’enfant nous rappelle le triste enlèvement de la fillette Chaima, âgée de 6 ans, qui a été enlevée en décembre 2012 par le voisin de son père. Ce jour-là, le jeune ravisseur avait réclamé à la famille de la victime une rançon en contrepartie de la libération de Chaima. Toutefois, les choses ont mal tourné. Après plusieurs jours de captivité, la fillette a été égorgée par son ravisseur. Selon les investigations menées par les services de sécurité, ce dernier était passé à l’acte de peur d’être arrêté par la Gendarmerie nationale.

Il convient de noter que durant l’année dernière, pas moins de 36 cas d’enlèvement d’enfants ont été recensés par les services de sécurité. Le pire, expliquent certains experts, est attendu pour les prochaines années, où le phénomène de rapts d’enfants risque de s’amplifier, surtout avec l’apparition de bandes de malfaiteurs qui font du chantage aux familles des victimes exigeant une rançon.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email