-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit ; « On travaille pour résoudre le problème de surcharge des classes »

Benghebrit ; « On travaille pour résoudre le problème de surcharge des classes »

Il semblerait que le problème de la surcharge des classes persiste dans la plupart des établissements éducatifs, et ce en dépit des assurances en répétition de la première responsable de l’Education, madame Benghebrit afin de trouver des solutions adéquates à ce problème qui constitue un vrai malaise pour le niveau d’assimilation des élèves .

Il faut noter que beaucoup d’établissements éducatifs connaissent depuis la rentrée scolaire de gros problèmes liés essentiellement à la surcharge des classes ayant complètement perturbé le bon déroulement des programmes scolaires. En effet, la ministre de l’Education nationale a affirmé à l’APS que des efforts énormes sont consentis par les parties concernées pour résoudre ce problème de surcharge des classes relevé dans la plupart des établissements éducatifs relevant de la Direction de l’Education d’Alger-ouest.

« La wilaya d’Alger ne ménage aucun effort pour accélérer la cadence de réalisation des établissements éducatifs prévus dans la région en vue d’atténuer la surcharge dans certains lycées, a précisé madame Benghebrit dans une déclaration à l’APS en marge d’une visite d’inspection inopinée au lycée Zoubida Ould Kablia de Draria lequel rencontre de gros problèmes depuis la rentrée scolaire.

Madame Benghebrit a indiqué par ailleurs qu’une enveloppe conséquente a été consacrée à la restauration des établissements éducatifs. Elle a fait savoir aussi que la surcharge des classes touche 3427 établissements éducatifs sur 18 7000 établissements au niveau national soit un taux de 18 16 %. Celle-ci a précisé dans la même optique que sur 137 707 classes, 8 847 classes du cycle primaire souffrent du problème de surcharge, soit un taux de 9,23 % et 1 023 collèges sur 5 220 sont concernés par ce problème, soit un taux de 19,67 %.

Enfin, Mme Benghebrit en marge d’une visite d’inspection inopinée au lycée Zoubida Ould Kablia de Draria, s’est entretenue avec des élèves de terminale pour les rassurer que des mesures importantes seront prises pour l’examen du baccalauréat concernant le choix entre deux sujets dans toutes les matières et l’ajout d’une demi-heure supplémentaire au temps réglementaire de l’examen afin de permettre aux candidats de bien lire les sujets avant de faire leur choix.

La ministre a rappelé que la fiche de synthèse sera prise en compte en vue, de valoriser l’effort de l’élève et lui permettre d’augmenter ses chances de réussite au baccalauréat. Madame Benghebrit souhaite trouver des solutions aux problèmes et dysfonctionnements relevés au niveau des établissements éducatifs à Alger-ouest dans les plus brefs délais.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email