Algérie-Turquie : un partenariat gagnant-gagnant – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie-Turquie : un partenariat gagnant-gagnant

Algérie-Turquie  : un partenariat gagnant-gagnant

La Turquie entend renforcer sa présence économique en Algérie en multipliant les échanges commerciaux et « le partenariat économique égal », afin de permettre aux deux pays, liés par de fortes relations historiques, de concrétiser des accords commerciaux gagnant-gagnant. C’est ce qu’a indiqué ce mercredi à Alger l’ambassadrice turque en Algérie, Mahinur Ozdemir Goktas.

Lors d’une rencontre avec des représentants de la presse nationale organisée au siège de son ambassade, l’ambassadrice turque a mis en exergue l’importance de la nouvelle stratégie adoptée par l’Algérie, dans le but d’encourager et de faciliter l’accès des investisseurs au marché algérien, tout en soulignant l’engagement de son pays à soutenir tous les efforts visant à améliorer le climat d’affaires en Algérie.

« La Turquie ne considère pas l’Algérie comme étant un marché à conquérir, mais un partenaire fiable avec lequel, elle veut gagner et prospérer ensemble sur la base d’un partenariat égal », a affirmé Mme Ozdemir Goktas, soulignant que l’Algérie est le deuxième partenaire commercial de la Turquie en Afrique, et que la Turquie est le premier investisseur étranger en Algérie ces dernières années avec plus de 1 300 entreprises activant dans le pays.

La Turquie investit principalement dans les secteurs de la sidérurgie, des produits chimiques, du textile, du médicament et, notamment, dans la construction avec un investissement direct de cinq milliards de dollars, a précisé la diplomate, ajoutant que les entreprises turques ont également commencé à investir dans l’agriculture, un créneau qui devrait renforcer, à terme, le marché de l’agro-alimentaire et réduire au demeurant, la pression sur l’offre.

L’ambassadrice, qui a rappelé que près de 30 000 Algériens sont employés dans les entreprises turques, a fait état d’un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars réalisé par les entreprises de construction turques grâce à 550 projets d’infrastructures et de logements en Algérie.

Faisant observer que la Turquie est le pays où l’Algérie investit le plus à l’étranger, Mme Ozdemir Goktas a fait savoir que lors de la 11ème session de la commission mixte, un consensus a été atteint sur des projets et des accords concrets à signer dans l’objectif de développer la coopération dans 19 secteurs.

Elle a également annoncé que des pourparlers sont en cours entre l’Algérie et la Turquie afin d’aboutir à la création d’une chambre de commerce et d’industrie turco-algérienne, qui contribuera, entre autres, à booster les relations commerciales et à soutenir les entreprises algériennes.

La Turquie, qui considère que tous les secteurs en Algérie sont importants et stratégiques, soutient la production et l’exportation algériennes et croit en la capacité et le potentiel de production en Algérie, a assuré l’ambassadrice, mettant l’accent sur la qualité des relations politiques et économiques pouvant aider à accroître le volume des échanges entre les deux pays.

Lire aussi : L’Algérie réceptionne un don de matériel médical de la Turquie

Dans l’objectif de faciliter la prise de contact et d’accompagnement des opérateurs des deux pays, l’ambassade de Turquie en Algérie a mis à la disposition des chefs d’entreprises algériens et turcs un formulaire électronique leur permettant de faire part de leurs besoins et attentes en matière d’investissements et d’affaires.

Mme Ozdemir Goktas a en outre estimé que l’intensification des échanges et des visites de délégations entre les deux pays, ainsi que la participation des opérateurs algériens à des évènements économiques majeurs en Turquie, renforceront davantage le partenariat et la diversification des échanges.

Il convient de rappeler que le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane prendra part au IIIe Sommet Turquie-Afrique, les 17 et 18 décembre à Istanbul. Ce sommet de deux jours sur le partenariat Turquie-Afrique fait suite à un forum d’affaires de haut niveau tenu en octobre sur l’investissement et le commerce.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email