-- -- -- / -- -- --
Nationale

Affaire de la mort de l’Algérien à Roissy: Ould khelifa met les points sur les «i»

Affaire de la mort de l’Algérien à Roissy: Ould khelifa met les points sur les «i»

Suite à la mort d’un ressortissant algérien âgé de 51 ans, le 21 août dernier à l’Aéroport Roissy, à Paris, le Président de l’APN Ouled Khelifa a rencontré; jeudi, l’ambassadeur de France à Alger, André Parant, pour lui fait part des inquiétudes des autorités algériennes quant aux depassements des policiers francais à l’encontre des ressortissants algeriens.

Lors de cette rencontre, le président de l’Assemblée populaire nationale, Mohamed Larbi Ould Khelifa a insisté  sur le respect des droits de la communauté algérienne établie à l’Etranger. Il a également souligné la nécessité de « tnir compte de la dimension humaine dans les relations entre l’Algérie et la France à travers le respect des droits de la communauté nationale établie en France, conformément aux lois en vigueur dans ce pays « .

La rencontre a été « une occasion pour souligner les relations privilégiées liant les deux pays et leur développement dans plusieurs domaines notamment à la faveur des échanges de visites des chefs d’Etats des deux pays et de hauts responsables algériens et français au cours des dernières années ».

Les deux parties ont affirmé dans ce sens leur attachement au « développement de la coopération notamment dans les domaines économique, culturel et de la formation ». L’ambassadeur de France a affirmé à cette occasion « l’attachement de son pays au renforcement des relations avec l’Algérie » soulignant la disposition de son pays à « soutenir les efforts consentis en faveur de la formation académique en Algérie à travers le raffermissement de sa coopération avec les laboratoires, les universités et les centres de recherches ».
Les questions d’actualité régionale et internationale ont été également évoquées par les deux parties qui ont échangé les vues sur les questions d’actualité en Afrique et dans la région arabe. M. Parant a, enfin, souligné le souci de son pays de voir aboutir les démarches de l’Algérie visant à rétablir la paix au Mali et à aider la Libye à reconstruire son Etat national.

Il est à rappeler que l’ambassadeur français à Alger a été convoqué le 2 septembre passé au MAE suite à la mort tragique du ressortissant qui était sous le coup d’une expulsion. L’Algérie a exprimé ses regrets suite à de tels comportements vis-à-vis à l’égard des ressortissants algériens établis en France.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email