-- -- -- / -- -- --
Nationale

105 terroristes abattus en 2014

105 terroristes abattus en 2014

L’Armée nationale populaire a réussi, en 2014, à éliminer 105 terroristes appartenant aux différentes factions parmi elles Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Jound El Khilafa dont l’ »émir » Abdelmalek Gouri a été récemment tué dans une opération aux Issers, à Boumerdès.

La lutte contre le phénomène du terrorisme s’est poursuivie durant l’année 2014 et les résultats obtenus ont été probants pour les forces de l’ANP soutenues par les services de sécurité de la gendarmerie, de la police et autres gardes communaux.

En chiffres, 105 terroristes ont été abattus durant douze mois. Parmi les terroristes notoires qui ont été neutralisés durant cette période figure l’émir national de la nouvelle faction criminelle appelée Jound El Khilafa qui est apparue il y a quelques mois à Tikjda dans la wilaya de Bouira. Il s’agit d’Abdelmalek Gouri, âgé de 37 ans et natif de la wilaya de Boumerdès.

Avec quinze de ses acolytes, Abdemalek Gouri a tenté de médiatiser son nouveau groupe armé en jouant la carte de l’Etat islamique (Daech) après avoir annoncé son allégeance à Abou Bakr El Baghdadi, chef terroriste de l’Etat islamique en Irak et en Syrie.

Pour parvenir à ses fins diaboliques, Gouri avait, en octobre passé, enlevé un ressortissant français, Hervé Gourdel, avant de le décapiter. Cette barbarie a coûté cher à cet « émir » ainsi qu’à ses acolytes, qui ne sont que 15 éléments.

La plupart ont été abattus en un laps de temps relativement court. Ils sont près de dix à être éliminés par les forces de l’ANP suite à des opérations antiterroristes appuyées par des ratissages menés dans les monts de la Kabylie. Les coups sévères portés à ce groupe armé, récemment né, l’ont lourdement affecté, ce qui a permis de neutraliser toute une organisation.

Abdelmalek Gouri, en conflit avec l’ »émir » national d’Aqmi, en l’occurrence Abdelmalek Droukdel, a eu l’idée de créer sa propre branche armée avant de trouver l’idée de porter le nom de Daech, et ce pour médiatiser son nouveau groupe terroriste. Cette équation a été fatale pour lui y compris pour ses acolytes qui ont choisi de se séparer d’Aqmi. Outre ces éliminations, les forces de l’ANP ont obtenu d’autres succès en 2014. En avril passé, une femme terroriste appartenant à Aqmi a été éliminée à Jijel, suite à une opération menée par les forces de sécurité.

Entre janvier et mars, 37 terroristes ont connu le même sort ; ils ont tous été éliminés un peu partout à travers le territoire national, la plupart l’ont été dans l’axe Tizi Ouzou-Boumerdès- Bouira. Entre le 13 et 25 avril passé, 4 terroristes ont été abattus dans la wilaya de Tizi Ouzou dans deux opérations différentes menées par les militaires, ce qui a permis de récupérer quatre kalachnikovs ainsi que des munitions et des bombes artisanales. Après cette série d’éliminations de terroristes, les forces de l’ANP ont réussi un grand coup, cette fois dans l’extrême sud du pays, à Tinzaouatine plus précisément.

Là, entre le 5 et le 12 mai passé, douze dangereux terroristes de différentes nationalités, notamment des Algériens, des Maliens, des Tunisiens et des Nigériens, ont été neutralisés dans des frappes d’hélicoptères appartenant à l’ANP.

Les terroristes qui appartenaient à la phalange « El Moulathamoune » que dirige Mokhtar Belmokhtar, le chef terroriste notoire auteur de la prise d’otages du site gazier de Tiguentourine, ont été surpris par les forces de l’ANP au moment où ils s’apprêtaient, à bord de véhicules 4X4, à gagner le Sud algérien afin d’y commettre un nouvel attentat criminel. Lors de cette opération de grande envergure, les soldats algériens ont découvert une cachette où 12 kalachnikovs ainsi que des RPG-7 ont été dissimulés sous le sable par les terroristes.

Entre juin et septembre, une vingtaine de terroristes ont été, également, abattus dans des opérations menées dans les wilayas de Tipasa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Boumerdès, Jijel, Bouira et Skikda. Le 3 octobre dernier, 5 dangereux terroristes étrangers ont été neutralisés dans une opération des forces de l’ANP dans la localité de Tinrinine relevant de la wilaya de Tamanrasset. Il s’agit d’un grand coup porté aux groupes armés qui sont très actifs au niveau des frontières algériennes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email