-- -- -- / -- -- --
Nationale

100 000 affaires criminelles en milieux urbains traitées en 2018

100 000 affaires criminelles en milieux urbains traitées en 2018

Regroupant onze wilayas, l’Inspection régionale de la police du centre du pays relevant de la Sûreté nationale (DGSN) a fait son bilan de l’exercice 2018 et dévoilé, par le biais du contrôleur de police Rabah Mahmoud, le traitement de près de 100 000 affaires liées à la criminalité urbaine.

L’inspecteur régional de la police du centre du pays, Rabah Mahmoud, a animé hier au siège du Groupement d’intervention et de réserve (GIR) de Kouba relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger, une conférence de presse au cours de laquelle le représentant de la Police du Centre du pays (qui regroupe Alger, Blida, Tipaza, Médéa, Bouira, M’Sila, Ain Defla, Tizi Ouzou, Boumerdés, Chlef et Djelfa) a présenté le bilan des activités des services opérationnels de la police durant l’année 2018.

Mais avant la présentation des statistiques, Rabah Mahmoud a indiqué que le taux de la couverture sécuritaire des wilayas du centre du pays, et qui relève du territoire de compétence de la Police a atteint, durant l’année 2018, 96, 62%, soit un policier pour 231 personnes. Un taux jamais égalé depuis des dizaines d’années, faut-il le souligner. Abordant les chiffres. Rabah Mahmoud a déclaré que les services opérationnels de la police Judiciaire (PJ) des Sûretés du centre du pays ont traité, durant la période considérée, 99 325 affaires liées à la criminalité urbaine. Selon lui, le taux des affaires criminelles élucidées en 2018 est très encourageant. « Nous avons traité et élucidé, grâce aux efforts consentis par les différentes unités de police, près de 70% des affaires, soit 69 012 résolues par rapport à 99 325 affaires traitées en 2018 » explique le conférencier.

Ce dernier a indiqué que la plupart des affaires traitées sont liées au trafic de drogue, atteintes aux biens et aux personnes et aux crimes cybercriminels, tout en affirmant que durant l’année 2018, les forces de police chargés de la lutte contre le trafic de drogue ont saisi plus de 802 kilos de cannabis traités et surtout 552 512 comprimés des psychotropes. Concernant les activités des services de police publique, selon les chiffres présentés par Rabah Mahmoud, 4377 accidents de la circulation en milieux urbains ont été recensés par les Sûretés des wilayas du centre du pays, ayant provoqué la mort de 192 personnes et 5 078 autres blessées durant l’année dernière. Par ailleurs, 12 663 manifestations sportives et culturelles, ont été sécurisées par les forces de police durant la même période, tandis que plus de 51 millions de voyageurs des transports modernes, entre tramway et métro ont été également sécurisés en 2018. D’autre part, et sur le plan urbanistique, les services de police de l’environnement et de l’urbanisme des Sûretés des wilaya du Centre ont enregistrés 20 450 infractions urbanistiques et environnementales, respectivement 15 789 infractions liées au non-respect des normes urbanistiques et 4 661 violations liées aux atteintes à l’environnement.

Enfin, pour ce qui est du plan préventif qui s’inscrit dans le cadre des activités de la police de proximité, les Sûretés des onze wilayas du Centre ont organisé, durant l’année 2018, 746 cours à travers les universités, lycées, établissements du moyen et du primaire pour sensibiliser les milliers d’étudiants, lycéens et élèves des dangers de la consommation des drogues et des psychotropes, alors que plus de 300 000 sorties au profit des usagers de la route ont été également organisées par les policiers du Centre dans le but de diminuer le taux des accidents de la circulation dans les milieux urbains qui sont parmi les plus élevés au niveau national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email