-- -- -- / -- -- --
Nationale

Yousfi « L’Etat suit l’évolution des prix des véhicules »

Yousfi « L’Etat suit l’évolution des prix des véhicules »

Hormis le point relatif à la satisfaction du marché local et national dans différents secteurs liés à l’industrie, le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a mis l’accent ce dimanche  à Constantine sur la nécessité pour les entreprises nationales privées et publiques de songer à exporter leurs produits.
C’était en marge d’une visite effectuée dans la ville des ponts suspendus où il a eu à s’enquérir des avancées réalisées par certaines unités de production activant dans différents secteurs industrielles notamment ceux des filières mécanique et pharmaceutiques.

Le ministre qui s’est entre autres rendu sur le site de l’ENTMTP, entreprise de construction de tracteurs situé à Ain Smara a tenu à préciser aux responsables de l’entreprise auxquels il a toutefois reconnu les efforts déployés et qui ont permis à cette dernière d’être compétitive, qu’il va falloir redoubler d’effort afin de relever plus de défi reconnaissant au passage la répercussion de la baisse de la demande sur le marché national due en partie à la suppression de l’aide de l’Etat aux agriculteurs. Une opportunité à saisir pour l’entreprise, a tenu à rassurer dire le ministre afin de revoir à la baisse les prix proposés à même de lui permettre d’être plus compétitive.

Nul besoin de rappeler que la capitale de l’Est a réussi durant les dernière années à se hisser en pole par excellence spécialisé dans ces deux secteurs, sachant qu’aussi bien l’industrie mécanique que pharmaceutique ont vu depuis au moins une dizaine d’années un accroissement du nombre de fabriques versées dans ces deux créneaux.

Concernant les prix des véhicules montés dans différents usines ayant vu le jour ces dernières années en Algérie, l’hôte de la ville de Ponts s’est dit très attentif à l’évolution des prix des véhicules mis à la disposition du citoyen, rappelant les concessions faites par l’Etat aux les producteurs à la seule condition que soit respecté le cahier des charges. Ces efforts a encore précisé le ministre visent surtout à la concrétisation de l’objectif de l’Etat de réussir l’implantation d’usines de montage de véhicules dans les meilleures conditions possibles avec des taux d’intégration raisonnables.

Rappelant que le dossier du constructeur SPA Peugeot était « en cours de traitement », Youcef Yousfi a insisté par ailleurs sur la nécessité pour les producteurs d’éviter que les prix des véhicules sortis d’usine en Algérie soient plus élevés que ceux des véhicules importés »

Simple bémol ou stratégie d’Etat visant à garder au frigo certains projets, les journalistes présents lors de cette tournée ont été priés à rester à l’écart de la visite lors d’une inspection d’une unité de production de médicament privée, Néomédic pour ne pas la citer. A Saidal, entreprise étatique un tout autre traitement a été réservé aux hommes des médias lesquels ont pus suivre de très près la visite de la délégation ministérielle. Le ministre s’est en effet enquis de la nouvelle unité de production où il a eu droit à des explications détaillées des responsables.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email