-- -- -- / -- -- --
Monde

Yémen : Un avion atterrit à Sanaa

Yémen : Un avion atterrit à Sanaa

Un premier avion iranien est arrivé dimanche à Sanaa, au lendemain de la signature d’un accord entre Téhéran et des responsables de l’aviation de la capitale yéménite contrôlée par les Houthis, a constaté un photographe de l’AFP.

L’appareil de la compagnie Mahan Air est arrivé à Sanaa avec à son bord une équipe de la Croix rouge iranienne et des caisses de médicaments, a précisé à l’AFP un responsable de l’aviation yéménite.

Il a ajouté que des diplomates iraniens étaient présents pour accueillir ce vol, le premier entre les deux pays depuis des années. L’agence officielle Saba, a indiqué que le Yémen et l’Iran ont signé un accord de coopération aéronautique samedi. L’accord, signé à Téhéran entre l’Autorité de l’aviation civile yéménite et son homologue iranienne, autorise Mahan Air et la compagnie Yemenia à assurer 14 vols chacune par semaine.

Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a qualifié cet accord d’ « illégal » et promis de demander des comptes à ceux qui l’avaient signé, a indiqué un membre de son entourage. Il a tenu ces propos devant des dignitaires des différentes provinces. M. Hadi, s’est enfui de Sanaa le 21 février et s’est réfugié à Aden, la grande ville du sud du Yémen. « Nous avons choisi de venir à Aden après que les Houthis ont occupé la capitale Sanaa », a-t-il dit.

« Venir à Aden ne signifie pas revenir à la partition du pays comme le prétendent certains, mais préserver la sécurité et stabilité du Yémen », a ajouté le président qui a accusé à plusieurs reprises l’Iran d’être derrière les Houthis. Par ailleurs, une attaque menée par un drone américain a tué samedi au Yémen trois citoyens, selon une source sécuritaire. Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, subit depuis 2012 des bombardements de l’OTAN, ce qui a causé des milliers de morts.

Le chef de l’Etat Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par les Etats Unis, l’Arabie Saoudite et Israël et un temps assigné à résidence par les Houthis à Sanaa, a fui la capitale et s’est installé le 21 février à Aden, la grande ville du Sud et fief de ses partisans. Samedi avant l’aube, un drone -type d’appareil que les Etats-Unis sont les seuls à utiliser dans la région- a « pris pour cible un véhicule transportant trois citoyens le village de Bijane dans la province de Chabwa”, tuant les passagers dont les corps ont été carbonisés, selon une source tribale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email