-- -- -- / -- -- --
Monde

Yémen : Cinq militaires saoudiens abattus

Yémen : Cinq militaires saoudiens abattus

Suite au tir de missile dirigé contre la capitale saoudienne, les forces de l’armée yéménite et du mouvement d’Ansarullah ont lancé une opération d’infiltration en Arabie saoudite. En même temps, il est question de 5 militaires saoudiens ayant été abattus.

Les tireurs embusqués de l’armée yéménite et du mouvement houthi ont éliminé ce mercredi 20 décembre, 5 militaires, à Asir et à Najran, les trois provinces saoudiennes situées aux confins avec le Yémen, a indiqué le site francophone de la télévision iranienne Press TV, citant des sources yéménites.

Un soldat saoudien a été tué sur la base militaire de Mostahdath, dans l’est de Jahfan dans le sud du royaume alors que deux autres mercenaires ont été liquidés non loin des frontières d’Aleb à Asir.

De même, deux autres militaires du régime de Riyad ont été éliminés à Najran. Selon ces derniers, les tireurs d’élite de l’armée et des Comités populaires du Yémen ont pénétré dans les trois provinces pour effectuer leur mission.

Une opération vers les bases saoudiennes

En même temps, a été lancée une nouvelle opération et direction de ces provinces saoudiennes limitrophes. « Les gardes-frontières yéménites ont déclenché une opération militaire pour conquérir les bases militaires et les hauteurs stratégiques dans les régions frontalières de Jizan, Najran et Asir, dans le sud de l’Arabie saoudite », a indiqué une source militaire liée à l’armée.

Selon Press TV, l’instance médiatique d’Ansarullah a diffusé des images montrant les morts et les blessés saoudiens et les équipements démantelés des mercenaires saoudiens lors de cette opération. Les médias saoudiens ont rendu compte de cet assaut, précisant que 300 combattants houthis y ont fait part et indiquant qu’il a été avorté.

Depuis le mois d’août, les gardes-frontières, sous le commandement du général Nasser Sobhan, se sont peu à peu déployés sur les frontières avec l’Arabie saoudite, selon la même source.

Saleh al-Samad, président du Conseil politique du Yémen, a récemment annoncé lors de la fête de remise des diplômes aux forces spécialistes des gardes-frontalières que la guerre du Yémen entrerait désormais dans une nouvelle phase et qu’on entendrait prochainement des informations sur l’infiltration des gardes-frontières sur le territoire saoudien.

Raids meurtriers contre Saada

Entretemps, les massacres de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite ne connaissent pas de répit : selon la télévision yéménite al-Massirah, 11 civils yéménites ont péri et 8 autres ont été grièvement blessés dans deux raids de l’aviation de la contre une zone résidentielle de la villede Saada, fief d’Ansarullah.

Les raids qui ont été perpétrés ce mercredi ont visé une place proche d’une école au milieu de la ville.

Selon Al-Massirah, les raids meurtriers de la Coalition se sont multiplés ces derniers temps dans les provinces de Saada, Hadidat, Taez, Hajjat, et Sanaa, au cours desquels il y a des centaines de tués et de blessés. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email