-- -- -- / -- -- --
Sports

Yamashita la légende du Judo japonais en Algérie

Yamashita la légende du Judo japonais en Algérie

Le Japonais Yasuhiro Yamashita, quadruple champion du monde de judo (+100 kg, entre 1977 et 1985) et considéré comme une légende vivante de la discipline, sera en visite à Alger, l’été prochain, pour diriger des stages de formation au profit d’instructeurs locaux.

« L’accès à ces stages de formation sera ouvert à l’ensemble des techniciens algériens et pas uniquement aux sélectionneurs nationaux, car nous aspirons à toucher un maximum d’athlètes, y compris au niveau des clubs, pour bien promouvoir la discipline » a déclaré le président de la FAJ, Mati, en marge d’une cérémonie, organisée samedi à l’ambassade du Japon à Alger à l’occasion de la venue de la double championne olympique niponne Ayumi Tanimoto.

Cette initiative entre dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et le Japon, en vue de promouvoir cette discipline sportive en Algérie, notamment, en prévision des jeux Olympiques de 2020 à Tokyo (Japon).

Yamashita, également médaillé olympique, préside actuellement une fondation sportive relevant d’un établissement universitaire japonais et c’est lui-même qui dirigera les prochains stages de formation en Algérie.

« On aurait vraiment aimé profiter de l’expérience de Yamashita, dès maintenant, mais les différentes sélections algériennes s’apprêtent à disputer diverses compétitions internationales, dont les championnats d’Afrique au mois d’avril au Gabon, l’Open de Casablanca (Maroc) et le Grand-Prix de Géorgie. Donc, la priorité est de bien représenter les couleurs nationales pendant ces évènements, et ce n’est qu’après cela qu’on s’intéressera à la formation » a encore expliqué Mati.

En attendant la venue de Yamashita, l’Algérie a déjà bénéficié d’un « premier apport japonais » de la part de la double championne olympique Ayumi Tanimoto, qui a dirigé deux séances d’entraînement vendredi et samedi à la salle Harcha-Hacène (Alger) au profit de jeunes athlètes algériens, dont certains internationaux juniors. Ces athlètes venaient tout juste de rentrer de Düsseldorf (Allemagne) où ils avaient disputé un tournoi sportif, avant de bénéficier dans la foulée, d’un court stage de préparation dans la même région.

De son côté, Ayumi Tanimoto a été éblouie par le gabarit des athlètes algériennes. « Les judokates algériennes ont « un bon gabarit » ce qui représente un atout non négligeable, à condition de travailler plus pour « perfectionner leur technique », a estimé la double championne olympique japonaise « impressionnée » après avoir dirigé deux séances d’entraînement, vendredi et samedi à Alger.

« Au judo, comme dans la majorité des autres sports, le secret de la réussite est de travailler dur, tant sur le plan technique que physique, car c’est le seul moyen d’atteindre le meilleur niveau de compétition possible » a encore préconisé la judokate japonaise.

Dans le cadre de la coopération avec le Japon, en vue de promouvoir le judo en Algérie, la Fédération algérienne, avec l’aide de l’ambassade du Japon en Algérie, a fait venir la championne olympique Ayumi Tanimoto, ainsi que sa soeur, Ikumi, pour diriger deux séances d’entraînement, vendredi et samedi, à la salle Harcha Hacène (Alger), au profit de jeunes athlètes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email