-- -- -- / -- -- --
Monde

Washington s’apprête à envahir militairement la Syrie

Washington s’apprête à envahir militairement la Syrie

Le porte-parole du Pentagone, l’amiral John Kirby, a confirmé vendredi lors d’un point de presse qu’environ 400 soldats américains se rendraient prochainement en Syrie pour apprendre aux terroristes à combattre les « djihadistes du groupe Etat islamique (EI ou Daesh) ».

Cette décision n’a suscité aucune réaction de la Ligue arabe. Il faut souligner que Daesh, que les Etats-Unis disent combattre est une organisation créée par Washington afin de semer le chaos au Moyen Orient.

Deux Etats arabes, l’Irak et la Syrie en font les frais avant que d’autres pays tels l’Arabie Saoudite et la Jordanie ne soient à leurs tours « agressés » par cette organisation. « Hormis la Syrie, les autres pays cités sont impliqués directement dans la création de Daesh.

Ces gouvernements font fi de l’intérêt supérieur de leurs peuples ; l’essentiel est d’obéir à une feuille de route de l’Otan visant à morceler les Etats de la région », souligne un politologue algérien. Selon l’agence Reuters, l’amiral a fait savoir que les séances de formation – en fait une ingérence directe dans les affaires d’un pays souverain – « débuteraient au cours des quatre à six prochaines semaines ».

Le site d’information DefenseOne avait antérieurement annoncé que les Etats-Unis envisageaient d’envoyer début mars 400 militaires de l’active et des centaines d’auxiliaires au Proche-Orient. Déployés dans quatre camps d’entraînement en Turquie, au Qatar et en Arabie saoudite, ils aideront les terroristes à « stabiliser la situation » (sic) en Syrie. Selon DefenseOne, la formation des combattants durera six à huit semaines.

Les partenaires de Washington dans le cadre de la coalition contre la République arabe de Syrie sont également invités à fournir des instructeurs pour former environ 5.400 combattants pro OTAN par an et ce, au cours des trois prochaines années. La Ligue arabe et la Conférence des Etats islamiques n’ont pas réagi à la décision américaine de semer encore le chaos au Proche Orient.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email