-- -- -- / -- -- --
Nationale

Washington salue la libération des otages algériens

Washington salue la libération des otages algériens

Les États-Unis ont salué, mercredi, la libération des deux otages algériens, Mourad Guessas et Kaddour Miloudi, kidnappés en avril 2012 par le mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) à Gao dans le Nord du Mali.
“Comme nous célébrons avec le gouvernement et le peuple algériens du retour sains et saufs des otages nous leur présententons aussi nos sincères condoléances suite aux décès des deux autres diplomates, Tahar Touati tué par ses ravisseurs et Boualem Saies, mort pendant sa captivité. » a affirmé Jen Psaki la porte-parole du département d’État américain.

“Les États-Unis condamnent fermement le kidnapping par le MUJAO pour des rançons et appellent à la libération immédiate et inconditionnelle de tous ceux qu’il détient encore”, a-t-elle ajouté .

A cette occasion, « nous réaffirmons notre constant partenariat avec l’Algérie et démeurons engagés à poursuivre notre solide coopération dans la lutte antiterroriste”, poursuit la porte-parole qui souligne que les Etats-Unis partagent “sans la moindre équivoque” son opposition au paiement de rançons aux terroristes.

Les deux otages libérés qui faisaient partie d’un groupe de sept  algériens enlevés ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi derniers. Ils ont été récupérés près de Bordj Badji Mokhtar, à l’extrême sud du pays, près de la frontière malienne. Trois otages avaient été libérés en juillet 2012 puis, le Mujao avait annoncé l’exécution du vice-consul algérien, Tahar Touati.
Le ministère des affaires étrangères a assuré ne pas avoir versé de rançon aux ravisseurs en échange de cette libération et a évoqué «  d’intenses et inlassables efforts déployés par les institutions de l’Etat, dans la plus grande discrétion ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email