-- -- -- / -- -- --
Sports

WA Casablanca-USM Alger (3-1) : Pas de finale pour Soustara

WA Casablanca-USM Alger (3-1) : Pas de finale pour Soustara

Stade Mohammed V de Casablanca (Maroc) , affluence record, temps doux, arbitrage de Malang Diedhiou (Sénégal), assisté de ses compatriotes El-Hadji Malick Samba et Djibril Camara.

Buts :
El-Karti 26’, Bencharki 54’, 94’ (WAC), Abdellaoui 56’ (USMA)
Avertissements : Atouchi, (WAC), Nakach
Expulsion : Atouchi 56’, Nakach (WAC), Darfelou, Abdellaoui (USMA)
WA Casabanca :
Laaroubi – Noussir – Rabeh – Atouchi – El-Karti – Nakach – Ounnaje – Saidi – Gaddarine – Bencharki – El-Haddad
USM Alger :
Zemmamouche – Chafai – Abdellaoui – Meftah – Benmoussa – Benkhemassa – Benguit – Sayoud – Meziane – Yaya – Darfalou.
Entraîneur : Paul Put

L’USM Alger ne disputera pas sa seconde finale de Ligue des champions après celle perdue en 2015 face au TP Mazembé. Les Rouge et Noir ont été largement battus (3-1) dimanche par le Widad de Casablanca sur la pelouse du stade Mohamed V en demi-finale (retour) de la Ligue des champions d’Afrique.

Cruelle désillusion pour les Usmistes, qui doivent s’en vouloir d’avoir d’abord hypothéqué toutes leurs chances de qualification en concédant à Alger le match nul (0-0). 

Qualification amplement méritée des Widadis, qui ont mis le cœur à l’ouvrage pour venir à bout de leur adversaire de la soirée, et ce malgré l’expulsion d’un de leurs joueurs cadres Atouchi, juste avant l’heure de jeu. Les Marocains ont été tout simplement plus entreprenants en laissant apparaître d’entrée une solidarité sans faille sur toutes les balles.

Portés par un public acquis à leur cause, les camarades du bourreau des Usmistes, Bencharki, ont d’entrée mis la pression sur Zemmamouche et sa défense. L’arrière-garde de Soustara n’aura en fait tenu que 26’ minute avant de plier le premier genou sur une réalisation de Walid El-Karti. Libérés par cette ouverture, les Marocains ne laisseront aucun espace aux Usmistes pour une quelconque réaction, et ce jusqu’à la pause-citrons. 

Au retour de celle-ci, et alors que tout le monde s’attendait à voir les Rouge et Noir réagir, ce sont les Widadis qui réussiront à porter le coup fatal par Achraf Bencharki, avant de se retrouver en infériorité numérique après l’expulsion de Atouchi, deux minutes après, pour cumul de cartons.

 Touchés dans leur amour-propre et sentant le désastre arriver, les Usmistes sont sortis enfin de leur coquille, arrivant à réduire le score grâce à Ayoub Abdelaoui (68e).

Sentant à leur tour le danger venir, les Marocains mettront de nouveau le pied à l’étrier en repoussant toutes les tentatives des Usmistes qui ont fini par plier totalement l’échine dans les temps additionnels sur un doublé de Bencharki. Soustara ne chantera point cette saison en Ligue des champions, maître Widad en a décidé ainsi.

Le rêve brisé des Usmistes dans cette prestigieuse compétition continentale oblige le coach Paul Putt à revoir sa copie pour reprendre du bon pied le train en championnat national de Ligue 1 Mobilis. L’équipe aura beaucoup à faire pour se refaire un moral et recoller au bon wagon de tête où, déjà, la concurrence pour la succession au sacre des Sétifens est très rude 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email