-- -- -- / -- -- --
Nationale

Volkswagen choisit l’Algérie pour sa première usine en Afrique

Volkswagen choisit l’Algérie pour sa première usine en Afrique

La cérémonie de signature du partenariat SOVAC-Volkswagen aura lieu aujourd’hui au siège du ministère en présence du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesslem Bouchouareb.

Après Renault et Hyundai, la firme automobile allemande Wolkswagen, qui a choisi l’Algérie pour implanter sa première usine de voitures en Afrique, compte produire dès l’année prochaine des véhicules de sa gamme à Relizane.

Les travaux de réalisation d’une usine de montage de véhicules Volkswagen seront prochainement lancés dans la zone industrielle de Sidi Khettab dans la wilaya de Relizane.

Une assiette foncière de 150 hectares a été dégagée dans ce site pour abriter le projet, le premier du genre pour cette marque à l’échelle africaine. Un protocole d’accord sera signé dans les prochains jours entre le groupe allemand Volkswagen et le groupe algérien Sovac pour la mise sur pied de ce projet qui nécessite un investissement dépassant les 20 milliards de DA.

L’usine devra assurer une production annuelle de 100 000 véhicules de tourisme et utilitaires à l’exemple de Seat et Skoda en 2022. La Golf Série 7 sera le premier modèle de véhicule qui sortira de la future usine de Volkswagen à Relizane.

La première voiture est attendue pour la fin du premier semestre 2017. La Seat Ibiza, la Skoda Octavia et le Volkswagen Caddy seront également produits dans l’usine qui sera construite dans la zone industrielle de Sidi Khettab.

Une partie de la production sera destinée à l’exportation. Quelque 1 400 postes de travail seront créés dès la mise en service de l’usine, au profit de la main-d’œuvre locale et des wilayas limitrophes. C’est également la troisième usine de montage de véhicules construite en Algérie après celles de Renault à Oran et Hyundai à Tiaret.

Après Renault et Hyundai, coup d’accélérateur pour le secteur de l’automobile

Depuis son inauguration le 10 novembre 2014, l’usine de Renault Algérie Production, implantée dans la localité de Oued Tlélat, a accéléré son développement et dépassé ses objectifs.

L’usine Renault Algérie Production enregistre un taux d’intégration de 30% et un travail en collaboration avec cinq fournisseurs locaux « incluant des pièces majeures telles que les sièges et les câblages », affirme l’entreprise dans un communiqué publié hier.
Installée à Oued Tlétat, près d’Oran, Renault production emploie désormais « plus de 800 collaborateurs » et indique avoir créé plus de 3 000 emplois indirects. En l’espace de deux ans, 55 000 véhicules sont sortis de l’usine, qui a enregistré un doublement de sa capacité.

Avec deux ans d’avance, un second modèle (Sandero Stepway) est actuellement fabriqué sur la chaîne de montage, illustrant la capacité des équipes à gérer une diversité de production croissante. Sandero Stepway Extrême, qui connaît une demande considérable de la part des clients est disponible depuis la fin du mois d’août 2016, s’est déjà hissée en troisième position des véhicules les plus vendus en Algérie.

Elle représente plus de la moitié des ventes du segment des citadines. De son côté le groupe Tahkout, propriétaire de Cima Motors, annonce une usine de montage de véhicules Hyundai à Tiaret dénommée TMC (Tahkout Manufacturing Company) laquelle sera implantée dans la zone industrielle de Zâaroura.

Le patron du groupe a annoncé que le premier véhicule de marque Hyundai sortira des chaînes de montage le 1er novembre prochain.
Le projet, inscrit dans le cadre d’un partenariat entre ce groupe privé et le constructeur coréen Hyundai, a nécessité un investissement de l’ordre de 250 millions USD.

Sa capacité de production est de 30 000 véhicules/an dans une première phase avant d’atteindre, au bout des cinq premières années 200 000 unités/an. L’usine produira deux gammes de véhicules utilitaires légers et deux autres gammes de véhicules touristiques.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email