-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vol dans une fourrière à Khenchela: 15 fonctionnaires dont des élus impliqués

Vol dans une fourrière à Khenchela: 15 fonctionnaires dont des élus impliqués

Quinze personnes dont des fonctionnaires et des élus de l’Assemblée populaire communale de Ansigha dans la wilaya de Khenchela devront répondre devant la justice aux chefs d’inculpation retenus contre eux par les enquêteurs de la police judiciaire de la sureté de wilaya dont celui de détournement de deniers publics, conclusion de contrat en violation des lois et règlements en la matière et octroi d’indus avantages, vol et négligence ayant entrainé la perte de deniers publics, mauvaise utilisation de la fonction, abus de confiance et destruction volontaire d’un registre de la fourrière, faux et usage de faux dans des documents officiels suivi de faux et usage de faux dans des document administratifs pour sept d’entre les inculpés, et, vol et dilapidation de deniers publics, abus de confiance, négligence à l’origine de perte de deniers publics et mauvaise utilisaiotn de la fonction pour les huit autres prévenus.

Ces accusations font suite à la découverte par les enquêteurs de la police judiciaire d’une grosse affaire de dilapidation de pièces de voitures mises en fourrières lors du confinement partiel auquel a été soumise la population locale. Ceci en sus du détournement de près d’un milliard et demi de centimes dans des soumissions fictives conclues par des responsables de la commune.

Le pot aux roses a été découvert après enquête déclenchée suite à des infirmations parvenues à la police de la ville aurésienne concernant des agissements douteux de fonctionnaires de l’APC de Ansigha à l’Est de la wilaya de Khenchela dont certains exploitaient illégalement des pièces de rechanges enlevées de véhicules stationnés au niveau de la fourrière communale, en sus d’autres dépassements au niveau de la même aire de stationnement propriété de la commune. Au total 56 véhicules ont été endommagés à en croire le document diffusé par la cellule de communication du corps de sécurité de la wilaya, en sus du détournement via des contrats fictifs d’une importante somme d’argent destinée aux aménagements des routes  et à l’achat d’accessoires électriques, précise le document.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email