-- -- -- / -- -- --
Nationale

Voie ferrée de Bejaïa : Le projet remis sur rails

Voie ferrée de Bejaïa : Le projet remis sur rails

Le projet de la réhabilitation et de la modernisation de la ligne ferroviaire Béni Mansour-Béjaïa a été objet d’une réunion élargie qui intervient après plusieurs séances de travail tenues par le wali avec
les représentants de l’Anesrif et la participation des inspecteurs généraux du ministère des Transports.

Une réunion qui a regroupé, comme prévu, le wali M. Ouled Salah Zitouni, le président de l’APW, les représentants de l’Agence nationale d’etudes et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif), le bureau d’études chargé du projet, en présence des présidents des APC concernés par le tracé, les chefs de daïra et également les directeurs de l’exécutif de la wilaya.

Lors de cette rencontre, un nouveau tracé a été présenté par le responsable de l’Anesrif et celui-ci a pris en compte cette toutes les recommandations, observations et instructions émises par le chef de l’exécutif lors des réunions antérieures, insistant sur la nécessité d’éviter toute démolition qu’il s’agisse d’habitations, édifices publics ou unités industrielles.

Ainsi, le tracé a été rectifié et cela va permettre d’épargner la destruction de « 107 habitations et 14 unités industrielles » menacées de démolition. Ces nouvelles mesures ont été saluées par les maires des localités concernées et vont soulager aussi les habitants et industriels de la région qui n’ont pas cessé de réclamer le changement du tracé pour ne pas perdre leurs biens.

En outre, « le wali a demandé au directeur général de l’Anesrif de transmettre le plan du nouveau tracé à tous les directeurs des différents secteurs pour émettre, éventuellement, des avis ou objections dans le cas où leurs secteurs sont touchés par ce nouveau tracé et un délai de 72 heures a été accordé aux directeurs de l’exécutif pour donner leur réponse à ce courrier comme il a demandé la réduction du délai de réalisation pour rattraper le retard et améliorer de manière significative la desserte de Béjaïa à partir de la Rocade nord », souligne-t-on dans un communiqué de presse.

Et d’ajouter : « Le wali est déterminé à relancer ce projet structurant qui a failli être annulé suite à l’opposition à laquelle s’est heurtée l’entreprise au niveau de ces chantiers de la part des propriétaires des terrains concernés par le passage du tracé.

A son arrivée il a pris en main le dossier qui a été repêché grâce à l’intervention de M. le Premier ministre ». Pour le wali, « il s’agit d’un projet capital et vital pour la wilaya ; il constitue un maillon clé pour atteindre à terme l’objectif de désengorger la RN 26 qui est actuellement sur utilisée ».

« Ce projet sera d’un grand apport pour toute la vallée de la Soummam, connue pour son dynamisme économique. Il permettra aussi de développer les lignes ferroviaires avec les autres régions du pays, notamment l’est et les Hauts-Plateaux ». Il est utile de rappeler que le ministre des Transports M. Boudjemaâ Talai a affirmé lors de sa récente visite à Béjaïa, que le projet va être relancé après le changement du tracé. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email