-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Vivre dans la nature ou faire vivre la nature

C’est la  question qui  m’est parvenue.  Qu’elle serait la finalité des deux suppositions  « vivre dans la nature ou faire vivre la nature ? ».

La première est évidement à être acceptable, que l’homme est venu pour vivre dans la nature et elle est conçue pour lui, ceci compte tenu de ses capacités différentielles par rapport aux autres êtres vivant avec lui. Il a une certaine manière et comportement  de vivre différemment des autres créatures dans la nature.
En aucune manière la réponse est plus au moins acceptable  est logique  mais, reste en quelques sortes qu’elle est conçue pour lui, pour une raison ou une autre. Ca demande qu’on y médite un peu; cette  conception de la nature est déjà une finalité  dès le début ou on a le droit de la modifier.

Si on part du point de vue, que cette nature  est créée comme nous,  est-ce qu’on peut la modifier ?  Et quelle serait notre capacité de modification,  parce que nous nous sommes créé comme elle ?
Il serait plus raisonnable de commencer d’abord à nous modifier nous-même. Là, il me semble qu’on n’a pas fait grande chose.
On est resté comme on est. Pour préciser ma pensée; Durant son existence, l’homme , n’est pas parvenu  à une création de cellule différente dans son organisme ou prolongée sa vie dans le temps à part des traitements à base de ceux qu’il y a dans la nature.
En principe, il se contente, par voie de conséquence, à savoir ou à chercher réellement pourquoi et comment il existe et quelle est sa vraie  mission.

Revenant à la deuxième question. Faire vivre la nature. En premier lieu si l’homme arrive à admettre qu’il est comme elle, une simple création et  incapable de faire quelque chose pour lui-même,  logiquement  il est convaincu  qu’il ne fera pas grande chose pour faire vivre la nature;  comme il prétend,   par exemple  faire  extension  pour avoir beaucoup  d’espace ou  modifier les endroits inaccessibles (aplatir les montagnes) ou encore équilibrer l’oxygène  sur toute l’étendue de la planète ou arrêter les néfastes phénomènes qui le détruisent.

En principe il conclut qu’elle était faite pour lui et que tout ce qui existe est humilié pour lui seul.
Donc automatiquement, il doit méditer le but de sa venue et en deuxième lieu la vraie essentielle portée de sa mission et troisièmement sa fin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email