-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vives réactions à l’extérieur et à l’intérieur du pays

Vives réactions à l’extérieur et à l’intérieur du pays

Le décès d’Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée a suscité de vives réactions à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Chefs d’Etat, rois et ambassadeurs, ils étaient nombreux à envoyer des messages de condoléances au président de la République qui a, lui aussi, rendu un dernier hommage à feu Gaïd Salah au palais du Peuple où a été exposée la dépouille du défunt.

Mohamed Ould Cheikh Ghazawi, Président de la Mauritanie : « En cette douloureuse circonstance, je vous présente et à travers vous, à la famille du défunt, ainsi qu’au peuple algérien frère, mes expressions sincères de tristesse et de sympathie. » « Je prie Dieu le Tout-Puissant pour que le défunt puisse être-béni de la Miséricorde et d’accéder au Vaste Paradis, et de vous gratifier de patience et de réconfort », a-t-il écrit.

Salman Ben Abdulaziz Al Saoud, roi de l’Arabie Saoudite : il a adressé au président de la République un message par lequel il lui a présenté, ainsi qu’à la famille du défunt et au peuple algérien frère « ses sincères condoléances et ses « sentiments de compassion ». « Nous prions Dieu le Tout-Puissant de lui accorder Sa Miséricorde, Son Pardon et de l’accueillir dans Son Vaste Paradis ; et de vous protéger de tout mal. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons », a-t-il poursuivi.

John P. Desrocher, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Algérie : « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès du général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, et en cette douloureuse occasion, je présente mes sincères condoléances au peuple algérien, à son gouvernement et à l’Armée nationale populaire. »

Maxim Sobh, ambassadeur d’Ukraine en Algérie : « Je présente mes sincères condoléances pour le décès du vice-ministre de la Défense Ahmed Gaid Salah », a-t-il twetté.

Abdelaziz Al-Omairini, ambassadeur d’Arabie séoudite en Algérie : « Avec beaucoup de peine et de chagrin, l’ambassade a reçu la triste nouvelle du décès du vice-ministre de la Défense. Face à cette pénible épreuve, Son Excellence l’Ambassadeur et tous les membres de la mission présentent leurs sincères condoléances. »

Hassan Ben Ibrahim El Maliki, ambassadeur du Qatar : il a exprimé ses très sincères condoléances à la famille d’Ahmed Gaïd Salah, aux autorités et au peuple algériens. Dans le même message, il a loué les qualités d’un « dirigeant symbole et unique, ayant consacré toute sa vie au service de son pays et du peuple ».

Muhammad Hassan, ambassadeur du Liban : « Je vous adresse, ainsi qu’au peuple algérien frère, en mon nom et au nom de la communauté libanaise en Algérie, du peuple et du gouvernement libanais, les sincères condoléances et toute la sympathie à la suite de la douloureuse tragédie qui a frappé l’Algérie et les Algériens », a-t-il écrit dans un message adressé au président de la République.

Sabri Boukadoum, Premier ministre par intérim : « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la nouvelle du décès du Moudjahid et général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, une des sommités et grands hommes de l’Algérie qui ont tenu leurs engagements, ont fait montre de loyauté, ont emprunté la voie des Chouhada et bienfaiteurs, et qui ont été, par voie de conséquence, accueillis par le peuple algérien à bras ouverts. Il a mérité, paix à son âme, estime et fierté pour son sens élevé de patriotisme et d’abnégation, et restera gravé à jamais dans la mémoire des générations. »

Forum des chefs d’entreprises : « L’Algérie a perdu un homme d’une grande envergure, un homme qui a contribué à la libération de l’Algérie des griffes du colonialisme et a contribué à la phase de construction ».

Amine Belamri, rédacteur en chef du quotidien Echâab : « Le défunt chef d’¨état-major Ahmed Gaid Salah est à mes yeux plus qu’un chef militaire, il est un véritable homme d’État qui a su allier la détermination d’un soldat au service de sa patrie et son peuple, prêt à se sacrifier dans une mission sacrée, et la souplesse d’un politique habile qui sait mesurer les priorités et gérer les situations les plus complexes », a-t-il indiqué, affirmant que « C’est grâce à la clairvoyance de ce Moudjahid d’hier et d’aujourd’hui que l’Algérie a évité le pire. Allah yarham Ahmed Gaïd Salah ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email