Visite de Pelosi à Taiwan: "Une grave violation de la souveraineté de la Chine" (MAE chinois) – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

Visite de Pelosi à Taiwan: « Une grave violation de la souveraineté de la Chine » (MAE chinois)

Visite de Pelosi à Taiwan: « Une grave violation de la souveraineté de la Chine »  (MAE chinois)

La Chine a qualifié de « grave violation de la souveraine de la Chine » la visite effectuée ce mardi 2 août à Taiwan par  Nancy Pelosi présidente de la Chambre des représentants des États-Unis,  soulignant qu’elle « porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité dans la région ».

« Le 2 août, Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, a effectué une visite provocatrice dans la région chinoise de Taïwan en dépit de fortes oppositions et du dépôt de représentations solennelles de la partie chinoise », a indiqué le MAE chinois dans un communiqué.

« Violant le principe d’une seule Chine et les dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains, cette visite porte gravement atteinte aux fondements politiques des relations sino-américaines, viole gravement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine », a souligné le texte ajoutant que la visite
« endommage fortement la paix et la stabilité du détroit de Taïwan et envoie de graves signaux erronés aux forces prônant l’indépendance de Taïwan ».

Selon le MAE, « la Chine s’oppose fermement à cette visite et la condamne dans les termes les plus forts. Elle a précédemment formulé des représentations solennelles et émis sa vive protestation auprès de la partie américaine. »

De son coté, le porte-parole du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine a affirmé que la visite de Pelosi « a gravement violé le principe d’une seule Chine et les dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains, porté atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine ». Elle « affecte les fondements politiques des relations sino-américaines, et envoyé de graves signaux erronés aux forces prônant l’« indépendance de Taïwan ».

Condamnant cette visite, l’Assemblée populaire nationale de Chine a rappelé qu' »il n’y a qu’une seule Chine dans le monde, Taïwan fait partie intégrante du territoire chinois, le gouvernement de la République populaire de Chine est l’unique gouvernement légal représentant l’ensemble de la Chine », indiquant que « le principe d’une seule Chine est la condition préalable à l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les États-Unis, mais aussi la base politique des relations sino-américaines  »

Le même responsable a fait observer que « les États-Unis ont fait des engagements solennels auprès de la Chine sur la question de Taïwan, mais ont constamment augmenté les relations substantielles et les échanges officiels avec la région de Taïwan, par leurs actes, en tolérant et soutenant les forces séparatistes favorables à « l’indépendance de Taïwan », visant à freiner le développement de la Chine par la question de Taïwan, ce qui porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité du détroit de Taïwan. »

« Le gouvernement et le peuple chinois ont pris des mesures décisives et fortes pour sauvegarder fermement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine et continueront à le faire, a poursuivi le porte-parole tout en réitérant que « la question de Taïwan concerne la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, sur lesquelles la Chine ne cédera pas ».

En ce sens, le porte-parole a aussi rappelé la « Loi anti-sécession » a établi des règlementations précises sur les questions majeures, telles que le maintien du principe d’une seule Chine, l’empêchement de la sécession visant à « l’indépendance de Taïwan » et l’opposition à l’ingérence des forces extérieures dans la question de Taïwan.

Pour le porte-parole, « la position du gouvernement et du peuple chinois sur la question de Taïwan est constante: défendre résolument la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine est la détermination ferme des plus de 1,4 milliard de Chinois », soulignant que « toute tentative visant à faire obstacle à la réunification complète de la Chine et au grand renouveau de la nation chinoise est vouée à l’échec ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email