-- -- -- / -- -- --
Culture

Virulente campagne contre les séries TV du Ramadhan

Virulente campagne contre les séries TV du Ramadhan

Une virulente campagne a été lancée sur les réseaux sociaux contre des séries diffusées sur des chaines privées depuis le début du Ramadhan notamment les drames sentimentaux.

Sur  Facebook et Twitter, des hashtags ont été lancées appelant l’autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) de réagir aux contenus jugés attentatoires aux mœurs des algériens et qui entachent l’esprit sacré du mois de Ramadhan, un mois de piété pour les algériens.

Des appels aux boycott  de ces chaine est lancé sur les réseaux sociaux au contenu « dépravé »« Ce ne sont pas des chaînes TV mais des chaînes de la honte. Elles prônent l’infidélité, le blasphème et les actes immoraux« , a lancé un internaute algérien sur Twitter.

Un autre lui répond : « Actuellement se joue une guerre médiatique sur l’identité, les valeurs et les principes de la communauté musulmane algérienne, et nous n’acceptons pas ce sale jeu« .

Un avis partagé par de nombreux autres internautes. Le hashtag « Ou est l’Autorité de régulation » de l’audiovisuel est actuellement en tête des sujets les plus commentés sur Twitter en Algérie.

Sur les réseaux sociaux, deux “courants”  s’affrontent : ceux qui appellent au boycott des séries diffusées actuellement sur les chaînes TV algériennes, et ceux qui, au contraire, saluent « la qualité » de ces programmes.

« Merci à ces séries de projeter une autre image de l’Algérie. Elles ne font que refléter l’évolution de notre société« , a lancé un internaute.

« Relations complexes, émancipation de la femme, poids des traditions, secrets de familles, rêve d’expatriation et d’avenir meilleur, ces séries sont le miroir de notre société. Nier que ces choses existent relève de l’hypocrisie« , a résumé une autre internaute.

Toutefois, la majorité penchent pour une régulation de ses séries qui ne semblent aux antipodes des valeurs du peuple algérien.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email