-- -- -- / -- -- --
Nationale

Violence :L’OAF lance une campagne de sensibilisation

Violence :L’OAF lance une campagne de sensibilisation

L’Observatoire algérien de la Femme (OAF) a lancé, hier une campagne de sensibilisation contre la violence faite aux femmes. La campagne qui touchera 23 wilayas, considère les hommes comme un acteur majeur dans la lutte contre ce phénomène.

Les chiffres des services de sécurité révèlent que 6 985 cas de violence faite aux femmes ont été enregistrés depuis le début de l’année en cours, ce qui a poussé l’OAF à procéder au lancement, lundi, de sa nouvelle campagne sous le slogan « Lui pour protéger Elle « , à partir de la wilaya d’Alger. Mme Chaia Djaâfri, présidente de l’OAF, explique que la campagne qui sera centre sur le rôle des hommes dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes. « L’homme est le mieux placé pour convaincre et sensibiliser les citoyens sur le danger de la violence que subissent les femmes « , affirme-t-elle.

« Cette campagne se base sur deux principaux repères à savoir la religion qui insiste à la coexistence et la protection de la femme, ainsi que la constitution qui garantit l’égalité entre l’homme et la femme « , a indiqué Mme Djaâfri. Cette dernière a appelé à la nécessité de casser ce tabou qui caractérise la société afin d’apporter des solutions fermes à ce phénomène.

« Le silence empêche de dévoiler ce genre de crime. La violence est devenue le seul outil de dialogue chez les familles « , a regretté, Mme Djaafri. La campagne qui a débuté, hier, à Alger, se dirigera vers Blida, Bouira, Constantine et Oran. « Nous allons déployer nos efforts dans 23 wilayas.

Nous mènerons des campagnes de sensibilisation et d’information massives tout au long de cette année et nous espérons récolter les résultats de notre travail sur le terrain à la fin de cette campagne « , ajoute-t-elle. Espérant constater une nette diminution des cas de violence et des agressions à l’encontre des femmes au bout de cette année, Mme Djaâfri a souligné que l’Observatoire a fait appel à des imams, des activistes des droits de l’Homme, des juristes et des syndicalistes pour adopter un discours positif visant à ancrer le respect de la femme dans les comportements et les attitudes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email