-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vingt-deux harraga arrêtés au large d’Annaba

Vingt-deux harraga arrêtés au large d’Annaba

Les éléments des garde-côtes de la wilaya d’Annaba ont, lors d’une patrouille de routine, intercepté dans la soirée de lundi dernier, à 18 miles au large des eaux territoriales, à hauteur de Ras El-Hamra, 22 harraga à bord d’une embarcation artisanale, apprend-on auprès des services sécuritaires. Agés entre 17 et 23 ans, les 22 prétendants à la « traversée de la mort » sont originaires d’El-Tarf, d’Annaba et de Jijel.

Ils étaient entassés à bord d’une embarcation de fortune équipée d’un puissant moteur de marque Suzuki, et ont pris le départ depuis Sidi Salem, dans la daïra d’El-Bouni, en direction de la rive sud de la Méditerranée, en l’occurrence la Sardaigne, dans le sud de l’Italie, a ajouté la même source. Reconduits sur la terre ferme, les 22 clandestins ont été soumis aux formules d’usage, à savoir un contrôle médical, avant d’être présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal d’Annaba.

Retenant à leur encontre le chef d’inculpation de « tentative d’émigration clandestine », les 22 harraga ont été convoqués pour comparaître en citation directe, la semaine prochaine, devant la barre de la même institution juridique.

Il convient de noter que, depuis le début du mois de ramadhan, 24 harraga, dont 2 femmes et 9 mineurs, ont été interceptés par les garde-côtes. Par ailleurs, 21 harraga, qui avaient réussi à déjouer la surveillance des gardes-côtes durant le troisième jour du mois de ramadhan sont parvenus à atteindre Lampedusa (Italie). Selon des membres de leurs familles, plusieurs harraga ont téléphoné à leurs proches pour les rassurer sur leur état de santé.

« Lotfi m’a téléphoné d’Italie pour me dire qu’il allait bien et qu’il était à la recherche d’un travail », nous a confié son frère. Idem pour cette mère de famille dont le fils, l’aîné de la famille, l’a contacté une semaine après sa « traversée ». « Mon fils Hamza m’a téléphoné d’Italie (…) apparemment, il est heureux d’avoir réussi sa harga », nous dit-elle les larmes aux yeux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email