-- -- -- / -- -- --
Nationale

Victoire des fennecs à la CAN : Une folle joie s’empare des Béjaouis

Victoire des fennecs à la CAN : Une folle joie s’empare des Béjaouis

Le coup de sifflet final du match Algérie Sénégal au compte de la finale de la coupe de la confédération africaine de football (CAF) a libéré les centaines de milliers de Béjaouis qui étaient scotchés à leurs petits écrans pour suivre la rencontre la peur au ventre.
Au bout de plus de 90mn de jeu tactique la victoire arrive et tout le monde éclate de joie. Elle a été amplement célébrée dans les quatre coins de la wilaya.
Le but du couronnement inscrit par Baghdad Boujdenah dès l’entame du jeu avait provoqué une grande liesse parmi les Béjaouis qui suivaient le match sur écran géant sur l’esplanade de la maison de la culture et sur leurs petits écrans, dans les cafés ou entre amis, drapés de l’emblème national et portant les maillons des joueurs, chacun celui de son fan.
A la fin de la rencontre, les milliers de supporteurs qui étaient là laissent éclater leur joie par des chants et cris d’hystérie. « Hé ! viva l’Algérie l’Algérie yetnahaw Gaâ ».
Un slogan qui allie la victoire des fennecs et la revendication du mouvement populaire. La ville de Yema Gouraya est vite assiégée de monde. Des dizaines de milliers de personnes sont descendus dans les rues pour fêter ce sacre que la plus part des jeunes n’ont jamais vécu. « Un tel moment de joie ne se rate pas » ; « il se vit », selon la plus part des jeunes qui attendaient cet instant avec beaucoup d’angoisse, mais aussi avec beaucoup d’espoir. Il faut dire que le onze national attendait cette coupe depuis 29 années vu la crise qui a traversé l’équipe nationale ces dernières années ou point ou des critiques avaient formulées en direction du coach national avant la compétition est une grande surprise. Une surprise qui a rendu le peuple hystérique au point ou les jeunes qui ont formé les multitudes cortèges par leurs véhicules et motos et qui ont défilé jusqu’au tard dans la soirée dans toutes les villes de la wilaya ont pris de grands risques puisque certains se sont mis sur les toits et d’autres sur les marchepieds des véhicules, parfois sur les cabines des camions. Klaxons, drapeau national, fumigènes et feu d’artifice ont émaillé toute la soirée le ciel de la ville de l’ex capitale des Hammadites et les grands centres urbains de la wilaya notamment, dans la région de la Soummam. Des jeunes ont décidé de rejoindre Algérie hier pour voir de plus près les joueurs dès leur arrivée, les saluer et vivre avec des milliers d’Algériens ces moments en directe et sur place. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email