-- -- -- / -- -- --
Sports

Vers un remaniement du onze de départ des Verts

Vers un remaniement du onze de départ des Verts

L’entraîneur de la sélection algérienne de football, Christian Gourcuff, va procéder à un remaniement de l’équipe face au Lesotho, dimanche prochain à Maseru, dans le cadre de la 2e journée (Gr. J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017.

Les forfaits de Sofiane Feghouli et Nabil Bentaleb, et l’incertitude qui tourne autour de la participation de Ryad Mahrez, souffrant du dos mais présent au stage de Pretoria (Afrique du Sud), ont poussé le technicien breton à procéder à des changements au sein du onze habituel des Verts.

Le revenant Walid Mesloub, qui retrouve la sélection cinq années après une première convocation sous l’ère de l’ancien coach Abdelhak Benchikha, devrait tenir sa place, d’autant qu’il a été encensé lors du dernier point de presse tenu à Alger par Gourcuff avant le déplacement en Afrique du Sud.

Auteur d’un bon début de saison avec le FC Lorient (Ligue 1/France) selon les observateurs, Mesloub (30 ans) va constituer ainsi une sérieuse solution de rechange au poste de milieu défensif, dans un contexte particulier pour l’équipe nationale.

Le milieu offensif de Montpellier (Ligue 1/France) Ryad Boudebouz, devrait être aligné d’entrée pour la deuxième fois de rang, après avoir réussi son retour en sélection en juin dernier lors de la large victoire face aux Seychelles (4-0). Boudebouz (25 ans) serait ainsi appelé à occupe le rôle d’animateur de jeu en compagnie de Yacine Brahimi.

Dans les autres compartiments, le coach national ne devrait pas apporter des changements notables, avec notamment une charnière centrale qui a donné entière satisfaction formée de Medjani et Mandi, alors que sur les côtés, Mehdi Zeffane, excellent avec son nouveau club du Stade Rennais (France) et Faouzi Ghoulam sont indétrônables. Au niveau de l’attaque, Gourcuff va renouveler sa confiance au tandem Slimani-Soudani, buteurs lors du dernier match face aux Seychelles. Enfin, en l’absence du gardien de but N.1 Rais M’bolhi, non convoqué pour cette rencontre, les cages seront gardées sans surprise par Azzedine Doukha.

Après une première séance d’entraînement effectuée mardi sur la pelouse du Loftus Versfeld stadium de Pretoria, les Verts s’entraînent mercredi après-midi au même endroit (16h00 locales, 15h00 algériennes). Ce galop sera partiellement ouvert aux médias. C’est au cours de cette deuxième séance que Gourcuff devrait mettre en place l’équipe qui sera alignée dimanche prochain au Setsoto stadium de Maseru. L’Algérie est co-leader du groupe J avec l’Ethiopie (3 pts) mais avec une différence de buts favorable (+4 contre +1 pour l’Ethiopie). Les Ethiopiens se déplaceront à Victoria pour donner la réplique aux Seychelles.

Lors de la 1re journée, disputée en juin dernier, les Algériens s’étaient imposés face aux Seychelles (4-0) alors que l’Ethiopie a pris le meilleur sur le Lesotho (2-1).

Brahimi appréhende la pelouse synthétique de Setsoto stadium

Le milieu de terrain international algérien du FC Porto (division 1 portugaise) Yacine Brahimi nourrit des appréhensions quant à la pelouse synthétique de Setsoto stadium à Maseru, qui abritera dimanche prochain le match face au Lesotho pour le compte de la 2e journée (Gr J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017.
« C’est toujours gênant de jouer sur une pelouse en gazon artificiel, surtout que nous n’y sommes pas habitués, mais il va falloir s’adapter. Cela ne devrait pas constituer une excuse pour nous, nous devons sortir un bon match », a affirmé Brahimi à quatre jours du match.

La sélection algérienne est à pied d’oeuvre depuis mardi à Pretoria en Afrique du Sud pour un stage préparatoire qui s’étalera jusqu’à vendredi, jour de départ à Maseru. Le coach national Christian Gourcuff a fait appel à 23 joueurs, dont huit évoluant en championnat national de Ligue 1. Les Verts se sont déjà produits sur une pelouse synthétique, face au Malawi à Blantyre, en octobre dernier (victoire 2-0), dans le cadre des qualifications de la CAN-2015.

« Ce stage de Pretoria sera bénéfique pour nous, d’autant qu’il va nous permettre de s’acclimater en vue du match du Lesotho. Nous allons nous préparer de la meilleure manière possible, ce sera un rendez-vous très important qu’on doit réussir », a-t-il ajouté. Appelé à se prononcer sur les défections de Sofiane Feghouli et Nabil Bentaleb, blessés, le joueur de Porto a regretté les absences de ces deux éléments « importants ».

« C’est regrettable de perdre des joueurs aussi importants pour cette rencontre, mais je pense que le sélectionneur saura trouver des variantes pour les remplacer. Les joueurs présents ici seront à la hauteur », a-t-il conclu. L’Algérie est co-leader du groupe J avec l’Ethiopie (3 pts) mais avec une différence de buts favorable (+4 contre +1 pour l’Ethiopie). Les Ethiopiens se déplaceront à Victoria pour donner la réplique aux Seychelles.

Lors de la 1re journée, disputée en juin dernier, les Algériens s’étaient imposés face aux Seychelles (4-0) alors que l’Ethiopie a pris le meilleur du Lesotho (2-1).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email