-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vers un partenariat algéro-allemand dans le secteur du plastique

Vers un partenariat algéro-allemand dans le secteur du plastique

La Chambre algéo-allemande de commerce (AHK) a organisé hier une journée d’information sur le Salon « Plast et Printpark » qui se tiendra à Alger du 11 au 13 mars 2018 au Centre international des conférences (CIC) du Club des Pins.

Cette rencontre a vu la présence de plusieurs professionnels du secteur, mais aussi le représentant du ministère de l’Industrie et des Mines. Le directeur adjoint de l’AHK, Samir Boukhediche, a indiqué que la Chambre algéro-allemande a comme rôle de « promouvoir les relations économiques à travers plusieurs actions intéressant plusieurs départements et institutions des deux pays ». Pour ce qui est des foires, Samir Boukhediche se dit satisfait, « au vu du nombre des exposants qui augmente d’année en année du côté algérien comme du côté allemand ». Dans son mot d’ouverture qui a porté sur « les efforts de l’Algérie pour accroître son industrialisation », et cela à « la lumière des relations économiques algéro-allemandes », le directeur adjoint de l’AHK a appelé à plus d’implication des opérateurs des deux pays pour un réel démarrage de l’économie algérienne, et pour un partenariat gagnant-gagnant. De son côté Malek Laidoui, chef de la division des industries chimiques, plastiques et pharmaceutiques au ministère de l’Industrie et des Mines, a souligné la nécessité de développer la filière ‘’plastique’’, en insistant sur le fait que « tous les secteurs en Algérie sont utilisateurs de plastique ».
Il a cité par ailleurs plusieurs secteurs comme l’automobile, l’agriculture, l’industrie… Et de préciser que 919 entreprises activent exclusivement dans la « plasturgie », dans un total de 2 627 entreprises activant dans la chimie dont dépend l’industrie à 90 %. « Mais l’Algérie demeure toujours dépendante de l’importation de la matière première », a-t-il signalé. Avant d’ajouter, à une question sur l’importance du salon qui se tiendra en mars prochain : « Toutes les rencontres sont bénéfiques pour les Algériens, du fait que le pays est à la recherche de l’investissement étranger, et ce pour pouvoir mettre en place des partenariats gagnant-gagnant ».
Et de signaler que « l’industrie plastique existe depuis les années 1970 en Algérie ». Autre intervenant de la journée, Chaouki Bouziani, représentant de l’Association des fabricants de tubes en plastique (AFTP), qui a présenté une communication orale sur les activités de ladite association. La deuxième partie de cette journée d’information a vu l’intervention de Martin Maerz et de Petra Cullmann, qui ont organisé cette journée d’information en collaboration avec l’AHK. Maerz, à la tête d’une des plus grandes entreprises allemandes spécialisées dans le secteur de la chimie, lors de son exposé, a souligné le fait que « l’Algérie est le plus grand importateur de technologie de l’emballage en Afrique ».
« Chose qui ne peut qu’être bénéfique pour le secteur de l’industrie plastique, dans la mesure où ce transfert de technologie aura à booster le secteur dans les toutes prochaines années ». Quant à Kahina Behloul, représentante du Centre international des conférences (CIC), elle a mis en exergue l’importance du CIC, « qui est désormais l’une des principales infrastructures du pays pour l’accueil des grandes manifestations économiques ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email