Vers l'installation de 22 millions de détecteurs de monoxyde de carbone  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Vers l’installation de 22 millions de détecteurs de monoxyde de carbone 

Vers l’installation de 22 millions de détecteurs de monoxyde de carbone 

Le Groupe Sonelgaz s’apprête à acquérir 22 millions de détecteurs de monoxyde de carbone pour les distribuer gratuitement aux ménages. C’est ce qu’a annoncé le conseiller du P-DG du groupe, Yacine Réda Redouane.

Ce responsable, qui s’exprimait lundi sur les ondes de la Chaîne 3 de la radio nationale, a indiqué que cette acquisition se fera prochainement via un appel d’offres national et international. « Nous allons distribuer gratuitement ces détecteurs à tous les clients du groupe, soit plus de 22 millions. Chaque foyer pourra bénéficier de plus d’un appareil, selon ses besoins », a-t-on précisé.

Réda Redouane a fait savoir que la feuille de route établie par Sonelgaz, au lendemain des instructions du président de la République, chargeant Sonelgaz d’équiper l’ensemble des foyers de détecteurs de CO, inclut deux volets, a-t-il expliqué. Il s’agit, selon lui, de la généralisation des détecteurs de monoxyde de carbone et la réalisation de laboratoires de vérification de conformité et de performance.

« Les pouvoirs publics ont décidé de dégager une solution à ce phénomène qui endeuille les familles algériennes depuis plusieurs années », a-t-il dit, rappelant que sur les 5 dernières années, 333 décès dus au monoxyde de carbone ont été signalés au niveau du Sonelgaz.

Afin d’éviter de nouveaux drames, le porte-parole de Sonelgaz a indiqué que les appareils de détection du monoxyde de carbone seront intégrés dans les appartements et les maisons en construction. « Les nouveaux bâtiments et complexes résidentiels seront équipés de tels dispositifs hautement efficaces », a ajouté le porte-parole de Sonelgaz.

Le groupe public envisage, dans une deuxième phase, « de lancer la fabrication de ce détecteur », en optant pour la technologie la plus performante, prenant en compte la durée de vie de ce type d’équipement qui varie entre deux et neuf années. Le responsable a regretté que l’opération de vérification des installations au niveau des foyers, initiée par Sonelgaz depuis une année, « n’ait pas eu d’engouement auprès des citoyens », recensant « à peine 1 903 demandes en 2022 », sur un parc client qui avoisine les 7 millions d’abonnés.

Pour rappel, le monoxyde de carbone continue de faire des victimes en Algérie. Depuis le début de l’année, 55 personnes ont été asphyxiées par les gaz brûlés émanant des appareils de chauffage et des chauffe-eaux, selon le dernier bilan de la Protection civile. Afin de limiter ce phénomène, le Groupe Sonelgaz a été chargé, lors du dernier Conseil des ministres, d’équiper gratuitement les foyers de systèmes d’alarme (lumineux et sonores) pour prévenir les fuites du monoxyde de carbone.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email