-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vers des accords entre la CGEA et les patronats italien et africain

Vers des accords entre la CGEA et les patronats italien et africain

La présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saïda Neghza, a annoncé la signature prochainement d’un protocole de coopération avec les organisations patronales italienne Confindustria et africaine Business Africa pour intégrer les marchés des 55 pays africains.
« Le mois de février prochain, nous signerons un protocole avec la Confindustria et avec Business Africa qui rassemble à elle seule plus de 55 pays africains », a précisé Mme Neghza, en marge du Forum d’affaires « Med Business Day », organisé par l’Union méditerranéenne des confédérations d’entreprises « BUSINESSMED » et la CGEA jeudi à Alger. Mme Neghza a indiqué que l’objectif de cette collaboration est d’accroître les échanges commerciaux et les investissements entre les pays du nord et ceux du sud de la Méditerranée. Ce protocole, a-t-elle signalé, permettra de mettre en relation les entreprises européennes à travers la Confindustria, et africaines à travers la CGEA et Business Africa, en « faisant que l’Algérie en tire profit ». Elle a évoqué la place stratégique de l’Algérie qui constitue la porte de l’Afrique.
Selon elle, les pays du sud de la Méditerranée ont su attirer les investissements lesquels leur ont permis d’assurer une croissance appréciable, et ce malgré la crise économique qui a frappé l’économie de ces pays.
La présidente de la CGEA a, par ailleurs, rappelle la nécessité de promouvoir l’internationalisation et l’intégration régionale des entreprises au niveau méditerranéen, et ce en hissant le rythme des échanges commerciaux et des investissements entre les pays autour du Bassin méditerranée. « Les pays du sud de la Méditerranée ont fourni des efforts pour assurer un environnement plus attractif aux investisseurs ».
Notons que lors de ce forum, quatre secteurs ont été principalement évoqués. Il s’agit du secteur de la construction et des travaux publics, celui des technologies numériques, celui des énergies renouvelables et enfin le secteur de l’industrie automobile et mécanique. Placé sous le thème « Plaidoyer pour un rôle majeur des PME euro-méditerranéennes comme principal moteur du développement économique de la région », ce forum a vu la participation de 16 pays du pourtour de la Méditerranée, représentés par des chefs d’entreprises et des présidents d’organisations patronales, à l’instar du puissant patronat euro-méditerranéen Confidustria, représenté par son président Vincenzo Boccia, accompagné de 80 chefs d’entreprises issus de différents secteurs d’activités. Rappelant le « bon » climat d’investissement en Algérie, Boccia a, de son côté, fait part de la collaboration de Confidustria avec la CGEA en vue de viser les opportunités d’investissement en Afrique pour les entreprises italiennes. Il a souligné l’intérêt pour le groupe patronal qu’il représente de travailler avec l’Algérie pour bénéficier d’une plate-forme économique vers l’Afrique. « En tant que seconde industrie d’Europe, nous voulons travailler avec la CGEA pour contracter des partenariats avec d’autres PME et pour avoir une ouverture sur l’Afrique, qui comporte de grandes opportunités pour nous », a ajouté Boccia.
Ce forum d’affaires a été organisé dans le cadre du projet Ebsomed, ayant pour principal objectif d’identifier et de maximiser les opportunités d’affaires entres les différents acteurs économiques du pourtour de la Méditerranée, à l’instar des patrons de PME. Plus de 200 rencontres B to B ont été organisées, le but étant d’identifier les opportunités d’affaires existantes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email