Vente en ligne: Un marché de dupes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Vente en ligne: Un marché de dupes

Vente en ligne: Un marché de dupes

Depuis la propagation de la crise sanitaire du Covid-19, les ventes en ligne ont connu une forte croissance en Algérie. Ce qui s’est transformé en un terrain propice  pour  les escroqueries via des sites de vente suspects , voire malveillants ou via des pages fictives sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi l’Organisation algérienne de protection et d’orientation des consommateurs (APOCE) tente de sensibiliser les consommateurs à travers une batterie de recommandations.

Nombreuses sont les victimes d’escroquerie qui ont fait confiance à des vendeurs en ligne via les plates-formes des réseaux sociaux et n’hésitent pas à partager leurs expériences et à raconter leur mésaventure avec des faux vendeurs.

Ces derniers refusent souvent de rembourser ou d’échanger la marchandise, laquelle, au moment de la livraison, n’est pas toujours conforme à l’échantillon présenté en ligne. Il se trouve parfois que les arnaqueurs disparaissent carrément après avoir conclu le marché avec le client.

Toutes ces mésaventures des consommateurs avec les vendeurs en ligne ont fait réagir l’APOCE, laquelle donne un ensemble de conseils aux e-consommateurs de sorte à éviter de se faire arnaquer par des soi-disant e-commerçants.

L’organisation de Mustapha Zebdi a, dans ce sens, appelé à la vigilance lors de l’achat en ligne et à l’adoption de quelques bons réflexes pour éviter de tomber dans le piège des vendeurs malveillants. Il s’agit, en premier lieu, de conseiller aux e-consommateurs d’avoir le réflexe de demander à l’interlocuteur son nom commercial afin de l’identifier, d’autant, signale l’APOCE, que certaines pages ne sont pas agréées et leurs propriétaires sont de parfaits inconnus. Elle recommande aussi de vérifier les mentions légales et la sécurité du site ainsi que la réputation de la plateforme de vente.

Elle recommande également de s’assurer de la qualité du produit. Il faut vérifier, dans la mesure du possible, si c’est un produit d’origine ou contrefait, et s’il correspond à celui proposé par le commerçant, et ce avant de procéder au paiement de la marchandise à la livraison.

La même organisation demande aux consommateurs de se méfier des offres trop alléchantes. Ainsi, l’APOCE, invite les internautes à faire un minimum de vérifications avant de procéder aux achets.  Selon l’organisation,  les personnes désireuses de faire un achat en ligne doivent déjà commencer par comparer le prix sur différents sites web et plateformes en ligne. Si le prix est vraiment trop bas, il est clair qu’il s’agit d’une éventuelle arnaque.

Une autre vérification importante est suggérée par l’APOCE. Elle concerne la localisation de la société de vente et les coordonnées permettant de la contacter, à savoir adresse et numéro de téléphone notamment.

Il est aussi important, selon cette même organisation, d’utiliser des moyens de paiement sécurisés et d’éviter de fournir des informations sensibles telles les comptes bancaires, compte client, à travers la messagerie électronique ou des applications dont WhatsApp, sans vérifier l’identité et la fiabilité de l’interlocuteur.

Les citoyens sont également appelés à ne pas payer une somme d’argent ou une avance avant réception du produit objet de la commande.

Ainsi, l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement, qui enregistre plusieurs réclamations de consommateurs, invite les victimes d’escroquerie de la part de commerçants et fournisseurs en ligne de se rapprocher de l’association, directement ou à travers le numéro vert 33 11, et ce pour déposer leur requête. L’association va ainsi accompagner le consommateur pour régler le litige entre les deux parties à l’amiable ou après une poursuite judiciaire.

Il convient de noter que malgré le rôle important que jouent les associations de protection des consommateurs dans la sensibilisation et leur disposition à prendre en charge leurs doléances, l’absence d’une culture sur le droit des consommateurs est constatée chez la majorité des internautes.

Il est clair qu’aujourd’hui, pour se protéger des arnaques, les citoyens doivent faire preuve de vigilance en ayant connaissance des principales pratiques frauduleuses qui existent, mais aussi de connaître leurs droits, d’autant plus que l’Algérie a adopté des lois avec des peines sévères contre les crimes électroniques.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email