-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Valorisation des soins de proximité pour les cancéreux

Valorisation des soins de proximité pour les cancéreux

Le développement du partenariat dans les domaines des soins et de la formation en Algérie ont été au centre d’une rencontre qui a regroupé Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé et une délégation de la métropole de Lyon, conduite par Gérard Collomb, sénateur et maire de Lyon.

Lors de cette rencontre organisée, hier, au siège du ministère de la Santé, Abdelmalek Boudiaf a mis en exergue la refondation en cours du système national de santé par le biais de l’avant-projet de la nouvelle loi sanitaire qui a vocation à « non seulement d’adapter le système national de santé aux nouvelles réalités socio-économiques et épidémiologiques mais aussi de le réarticuler sur des bases pertinentes réhabilitant la pyramide des soins par la valorisation de la prise en charge des soins de proximité », a indiqué le ministre.

Une proximité qui, selon lui, s’applique aussi aux soins spécialisés dans la mesure où « toutes les wilayas du pays offrent aux patients atteints du cancer l’opportunité de suivre leur traitement chimique sans avoir à se déplacer comme avant, alors que la mise en service déjà faite ou en voie de l’être de nombreux centres de traitement du cancer dans toutes les régions du pays a permis d’améliorer l’offre de radiothérapie sur la base d’un accès régional ».

Le ministre a souligné, dans ce sens, l’importance de l’axe que représente la production pharmaceutique locale qui « est un axe majeur du développement économique non basé sur la rente pétrolière et un élément de sécurisation de la couverture des besoins nationaux en produits pharmaceutiques ».

Pour sa part, M. Gérard Collomb a brossé un tableau du potentiel qu’offre la métropole de Lyon « dans les sciences du vivant grâce à ses établissements médicaux spécialisés de dimension internationale dans différents domaines comme le cancer et les pathologies infectieuses ».

Les discussions élargies aux deux délégations ont permis aux deux parties de convenir de la nécessité de mettre en place un cadre juridique institutionnel pour encadrer les différentes actions de partenariat identifiées en matière de services médicaux spécialisées, de formation médicale et paramédicale et de partenariat entre l’institut Pasteur d’Algérie et l’Institut Pasteur de Lyon.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email