-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vaincre et se mettre à l’abri

Vaincre et se mettre à l’abri

Les Usmistes, finalistes malheureux de l’édition 2015 de la Ligue des champions d’Afrique face au Tout Puissant Mazembé, reprennent du service ce soir dans leur jardin de Bologhine dans cette prestigieuse compétition continentale en recevant pour le match aller de ce second tour un inconnu au bataillon , le RC Kadiogo du Burkina Faso.

Un adversaire qu’il va falloir prendre très au sérieux tant ses ambitions sont déjà affichées pour aller à la conquête de ce trophée des Ligue des champions. Le RC Kadiogo, inspiré par la politique prônée par le TP Mazembé, est allé en effet renforcer ses rangs par le recrutement de joueurs talentueux et chevronnés dans le réservoir du football ivoirien, ghanéen et nigérian. Les Burkinais, faut-il le rappeler, sont les tombeurs lors du premier tour des Congolais de l’Etoile de Brazzaville (0-1, 3-0).

De quoi donner à réfléchir aux Usmistes qui ont intérêt à laisser toute forme d’excès de confiance dans les vestiaires et attaquer cette première manche en conquérants. Un seul mot d’ordre : vaincre. Il faudra marquer des buts et surtout ne pas en encaisser car, au retour, ce sera une autre paire de manche pour cette équipe de l’USM Alger déjà décimée par plusieurs absences de marque.
Les Usmistes seront donc sur leurs gardes ce soir devant une équipe du RC Kadiogo qui ne viendra pas en victime expiatoire mais bien pour mettre toutes les chances de son côté en prévision du match retour le 18 de ce mois dans l’enceinte du stade du 4-Août où l’ambiance sera sans nul doute électrique. Les Rouge et Noir de Soustara, qui ont failli de peu lors de la dernière édition en échouant en finale devant le TP Mazembé, auront à cœur cette fois-ci, devant leur public de prendre option en vue du match retour dans une dizaine de jours à Ouagadougou et faire en sorte de rentrer de plain-pied dans la plus prestigieuse des compétions du continent.

Un retour sur la scène des grosses cylindrées qu’il faudra impérativement entamer par une victoire sécurisante. Soustara comptera pour cela sur le capital expérience de son coach, le Belge. En homme averti et connaissant bien son sujet, le Belge Paul est Put très au parfum du football burkinais. Ils compteront aussi sur l’ambiance bon enfant qui règne dans leurs rangs et tout autour du club avec des supporters engagés à fond derrière eux.
Paul Put devra cependant puiser dans son réservoir pour composer avec un effectif réduit, pour ne pas dire privé de certains éléments clés de son échiquier et nondes moindres : Beldjilali, Hammar, Khoualed, Meftah, Benkhemassa et Bouderbal. Rien que ça. Le coach Paul Put a laissé entendre qu’il a même passé en revue les forces et les faiblesses du RC Kadiogo grâce a des informations fournies par ses amies toujours en exercice au Burkina Faso. Selon le premier responsable technique de l’USMA, l’adversaire est certes inconnu au bataillon des grosses cylindrées de l’Afrique mais qui a l’ambitions d’atteindre le sommet de l’Afrique. C’est dire qu’en face, il y aura de la qualité.

Les Usmsites devront donc aller au charbon pour espérer prendre une sérieuse option avant de se rendre à Ouagadougou. Zemmamouche et ses camarades savent à quoi s’en tenir pour aller le plus loin dans cette compétition, d’où l’obligation pour eux de remporter cette première manche ce soir en inscrivant le plus de buts sans en recevoir.

L’adversaire qui a rallié Alger avec un moral au beau fixe, surtout qu’il reste sur une large victoire face à l’autre grosse pointure du football, l’ASFA Yennega (4-0), dans le cadre de la 14e journée du championnat du Burkina Faso, compte bien, lui aussi, prendre option pour le match retour. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email