Vague de froid à Annaba : SDF et familles subsahariennes secourus – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Vague de froid à Annaba : SDF et familles subsahariennes secourus

Vague de froid à Annaba : SDF et familles subsahariennes secourus

Le 15 décembre prochain débutera à Annaba une grande caravane de solidarité avec les SDF, a appris le Jeune Indépendant par une source de l’administration locale. Le froid et les incessantes chutes de pluie ont obligé les autorités publiques à venir assister une catégorie de la population sans domicile fixe et sans nourriture chaude.

En attendant le jour J, plusieurs équipes bénévoles du Croissant-Rouge algérien  (CRA) ont sillonné depuis mardi dernier, à partir de la tombée de la nuit, les rues et ruelles de la ville d’Annaba pour venir en aide aux sans-abri et SDF (sans domicile fixe) ainsi qu’aux personnes dans une situation précaire, et ce dans le cadre de la traditionnelle opération de solidarité de l’hiver. Grâce au Croissant-Rouge algérien, qui demeure la cheville ouvrière désintéressée de la solidarité en Algérie, ces pauvres gens, qui sont presque totalement oubliés des transferts sociaux de l’Etat, auront ainsi droit, tous les jours, à une soupe chaude en ces temps de froid, et ce jusqu’à l’arrivée du printemps.

La traditionnelle campagne « Soupe de l’hiver » a ainsi été lancée depuis un certain temps déjà, loin des feux de la rampe. Les équipes du CRA ont commencé à aller à la rencontre des sans-abri et des SDF dans des endroits qu’ils connaissent bien et où se réfugient généralement ces pauvres gens en quête de protection contre le froid de l’hiver.

Les repas chauds sont souvent accompagnés de médicaments, d’une assistance psychologique, d’effets vestimentaires et de couvertures, et ce  avec la participation des éléments de la sûreté de wilaya et de la Protection civile, qui viennent épauler les équipes du CRA. Mettant à profit son expérience dans ce genre d’opération, le comité local du CRA a déjà localisé les places publiques et les sites de la ville qu’il compte cibler pour toucher le maximum de SDF et donner ainsi l’efficacité nécessaire à son travail de proximité, destiné à une catégorie de personnes très vulnérables.

Ce sont  surtout la gare ferroviaire, la  vieille ville  (ex-place d’Armes), la gare routière des voyageurs de Sidi Brahim et le cours de la Révolution  qui ont été les plus visités par les équipes du CRA en raison de l’attrait qu’ils exercent sur les SDF du fait des conditions de sécurité et de luminosité qu’ils offrent à cette catégorie de personnes fragiles. Il convient de souligner que les autorités locales ont aussi inclus les familles subsahariennes qui bénéficient des opérations de secours pour supporter le grand  froid, avec possibilité d’hébergement dans des centres d’accueil.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email