-- -- -- / -- -- --
Nationale

Vaccin anti-Covid-19 : lancement d’une campagne de sensibilisation

Vaccin anti-Covid-19 : lancement d’une campagne de sensibilisation

La campagne nationale de sensibilisation autour du vaccin anti-Covid-19 a été officiellement lancée ce samedi par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Pour mieux informer la population sur le vaccin anti-Covid-19, le ministère de la Santé, en concertation avec le comité scientifique en charge du suivi de la pandémie du coronavirus, ont décidé de lancer une campagne nationale de sensibilisation pour mettre fin aux fake news sur le vaccin anti-Covid-19. En effet, l’efficacité du produit est remise en cause, entraînant un regain de méfiance chez les citoyens et le personnel médical. Les autorités sanitaires ont compris qu’il faudra une vaste campagne de sensibilisation dans la mesure où l’obligation du vaccin n’est pas à l’ordre du jour. Le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation, qui devra précéder celle de vaccination, a été donné hier par le Pr Djamel Fourar, membre du comité scientifique. Celui-ci a fait savoir que cette campagne durera plusieurs mois car elle diffère des autres types de vaccination. «Avant toute campagne de vaccination, il devrait y avoir un plan de communication et de sensibilisation sur l’intérêt du vaccin», a-t-il indiqué. L’intervenant a mis en exergue le rôle des médias pour sensibiliser les citoyens sur la nécessité du vaccin et la lutte contre ce qu’on appelle “le vaccino-pessimisme”, observable dans certains pays sous influence des thèses complotistes. Le Pr Fourar a souligné  l’importance d’expliquer la stratégie de la campagne de vaccination  et de fournir aux citoyens les informations scientifiques utiles et vérifiées dans le but de les convaincre de la nécessité de la vaccination. Il a, dans ce sens, annoncé la mise en place d’une veille post-vaccinale pour la surveillances d’éventuels effets indésirables. Insistant sur cette phase de sensibilisation, qui sert à  lever toutes les appréhensions chez les citoyens, le Pr Fourar a indiqué que les premières doses du vaccin Spoutnik V arriveront , au plus tard, dans une semaine. Le porte-parole du comite scientifique a indiqué que le Conseil scientifique accordera la priorité à la vaccination au secteur de la santé,  aux travailleurs essentiels et aux personnes les plus à risque et les plus exposées, notamment les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées. Le Pr Fourar a fait savoir que c’est l’Institut Pasteur qui sera chargé  de réceptionner les vaccins et de les stocker dans ses structures avant d’être dispatchés dans les 48 wilayas. Rappelant l’expérience de l’Algérie en matière de vaccination, l’intervenant a révélé que le personnel médical chargé de la vaccination sera formé pour mener à bien l’opération. Par ailleurs, et concernant le vaccin, le Pr Djamel Fourar a tenu à préciser, lors de son passage à la Télévision nationale, que l’Algérie ne se suffira pas  d’un seul vaccin contre la Covid-19. «Le choix de l’Algérie pour lutter contre le nouveau coronavirus, à l’instar des autres pays, ne se limitera pas à un seul vaccin», a-t-il fait savoir, avant de relever que l’Etat algérien et le comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 «veilleront à choisir un vaccin efficace et sûr pour les citoyens».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email