-- -- -- / -- -- --
Sports

USMA, NAHD, JSS et RCA en quête d’entraîneurs

USMA, NAHD, JSS et RCA en quête d’entraîneurs

Comme lors de chaque saison, avec l’ouverture des transferts d’été, tous les clubs s’y mettent de la partie pour faire leurs emplettes dans le marché local ou étranger pour s’attacher les services de joueurs et d’entraîneurs.

Après une entrée fracassante dans l’opération recrutement par quelques clubs à l’image de la JSK, du MCA, de l’ESS, du CRB qui visaient à enrôler les meilleurs éléments sur le marché pendant que d’autres, aux petits moyens, mis à part l’USMA, n’arrivent pas à les concurrencer pour la surenchère.
Par ailleurs, le recrutement d’entraîneurs fait partie de l’actualité dans ce mercato qui, pour la première fois, constitue un fait insolite, puisque 4 formations, en l’occurrence l’USMA, le NAHD, la JSS et le RCA sont toujours à la recherche d’un technicien alors que la majeure partie des équipes ont prôné la politique de la stabilité au niveau de la barre technique, chose qui est loin d’être une tradition chez nous.
Toujours est-il qu’il faut positiver cette initiative. Parmi les équipes ayant réussi à trouver le successeur au poste d’entraîneur, nous citerons l’ASMO et l’USMB (nouveau promu).

En réalité ces derniers ont procédé à une permutation du moment que Mouassa, ex désormais coach de Blida fait son come back au sein de la formation de M’Dina J’jdida alors que Benchadli Djamel a été désigné à la tête du club de la ville des roses. Mieux encore, le hasard a fait que les deux équipes se rencontreront lors de l’ouverture de la prochaine saison et chaque technicien croisera le fer avec son ex-équipe.
Pour ce qui est du MOB, la direction et à sa tête le président Ikhlef ont jeté leur dévolu sur le technicien Alain Geiger pour prendre les destinées de l’équipe après le départ d’Abdelkader Amrani en Arabie Saoudite. Pour le président Ikhlef, le Suisse, de par son expérience acquise avec l’ESS, le MCA et la JSK, est le mieux placé pour travailler dans la continuation et préparer le groupe à aller loin dans le challenge continental.

USMA : un challenge sans entraîneur
Alors que l’échéance continentale pointe à l’horizon, la direction de l’USMA n’a toujours pas trouvé un successeur à l’Allemand Otto Pfister au moment où l’équipe se trouve au Maroc pour se préparer, sous la houlette du trio intérimaire Zeghdoud, Meftah et Hadj Adlène, aux matches de la poule « B » dont la première journée est prévue pour la fin de ce mois.

Pourtant, plusieurs noms ont été cités du côté des Rouge et Noir, à l’image de Dénis Lavagne, René Girard, Micha Bazdarévic mais ces pistes restent au stade de contacts préliminaires. En revanche, la piste Djamel Belmadi vient allonger la longue liste d’entraîneurs courtisés et le nom de l’ex-sélectionneur du Qatar est annoncé comme le probable successeur de l’Allemand Pfister après l’engagement de deux membres de son staff.

Jusqu’à preuve du contraire, cette information relève de la pure spéculation car un autre nom de technicien français, à savoir le coach de Caen Franck Dumas a été contacté par les dirigeants usmites mais les frères Haddad n’ont toujours pas trouvé l’oiseau rare. Une situation qui préoccupe au plus haut degré les supporters usmistes qui n’arrivent pas à comprendre la lenteur des dirigeants dans la politique de recrutement sachant que l’équipe n’a enregistré qu’une seule recrue.

NAHD : les supporters récusent la politique de recrutement
Le renforcement de l’effectif par des éléments de palier inférieur ne fait pas l’unanimité dans les milieux des supporters qui sont montés au créneau pour dénoncer la politique prônée par la direction. Par ailleurs, le départ du pompier Bouzidi, qui a réussi le pari de maintenir les Sang et Or, a laissé son poste vacant et n’a pas trouvé de successeur.

En effet, plusieurs noms ont été proposés avec en ligne de mire l’entraîneur de la sélection militaire en l’occurrence Ifticen qui constitue la priorité du président, surtout après l’échec dans les négociations avec Abdelkrim Bira. Il n’en demeure pas moins que le boss du Nasria a noté sur son calepin l’entraîneur Hubert Velud comme plan B au cas où la piste Ifticen tombe à l’eau.

JSS : Fabbro en pole position
Après l’annonce officielle de l’entraîneur Mohamed Henkouche de quitter le navire de la JSS, les dirigeants n’ont perdu beaucoup de temps pour prendre attache avec plusieurs techniciens locaux et étrangers dont Bouarrata, Bouali, Solinas et Fabbro. La piste de l’Italien reste la plus sérieuse puisqu’il semble qu’une invitation aurait été envoyée à l’ex-coach du MCA pour négocier son contrat et prendre les destinées du club bechari.

RCA : D’Ziri à la barre technique
Annoncé partant pour une autre saison à la tête de la barre technique du RCA, Mohamed Mihoubi n’a pas été sollicité par la direction de la formation d’Ezzerga qui a jeté son dévolu sur Billel D’Ziri. Une excellente opportunité pour l’enfant d’Hussein Dey de driver une équipe après avoir passé plusieurs saisons sur le banc des Rouge et Noir de Soustara en tant qu’adjoint. Une expérience que l’ex-international mettra à profit pour prouver que l’entraîneur local a les compétences requises pour mener à bien sa mission.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email