USMA 2 – 0 AS FAR : Un succès et des espoirs à faire fructifier  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

USMA 2 – 0 AS FAR : Un succès et des espoirs à faire fructifier 

USMA 2 – 0 AS FAR :  Un succès et des espoirs à faire fructifier 

Les Usmistes ont fait le boulot et gagné, devant un onze marocain qui ne s’est pas laissé faire, le droit de rêver à animer la dernière étape avant la finale. 

Les Algérois ont gagné, rassuré leur public mais ont perdu une de leur pièce maîtresse dans l’entrejeu, Oussama Chita sorti malheureusement sur une civière dans le dernier quart-d ’heure (78emn) minutes d’un match disputé jusqu’à ses ultimes instants et durant lesquels les deux camps ne se sont fait aucun cadeau. 

Le représentant algérien en Coupe de la CAF, l’USM Alger, n’a pas raté son rendez-vous en battant fort logiquement un rude concurrent qu’est   la formation marocaine des Forces armées de Rabat (2-0), en match aller des quarts de finale de la coupe de la CAF, disputé au stade du 5 juillet à Alger. Un joli succès qui lui permet d’espérer continuer l’aventure en abordant la manche aller avec plus de sérénité. Une belle équipe usmiste qui n’a pas attendu longtemps pour entrer dans le sujet en abordant le match avec beaucoup de détermination.

Beaucoup d’envie, de volonté, d’engagement et une grosse débauche d’énergie qui apporteront leurs fruits en faisant douter un adversaire pas facile à manier et qui tiendra bon, empêchant les Meziane, Zouari et autres de toucher au but. Un long temps fort des Rouge et Noir dont les attaquants, sans trop de réussite en première mi-temps, mèneront de nombreux et incessants rushs qui buteront sur une défense adverse sur ses gardes et bien organisée. Semblait tenir bon jusqu’au retour des vestiaires en mettant en échec des occasions nettes de scorer que rateront tour à tour Mahious, Alilet et autre Radouani, à conclure.

Un Radouani justement qui va installer la confiance dans le camp algérien en trouvant enfin la faille au bon moment (44emn) juste avant que l’excellent arbitre mauricien, Ahmad Heeralall, ne renvoie les 22 acteurs pour la pause-citrons après 45 minutes heurtées par séquences. Un premier but libérateur venu à la suite d’un cafouillage dans la surface de réparation qui verra finalement Radouani mettre le cuir hors de portée du gardien marocain Lakred et mettre le feu au tribunes dans une ambiance incroyable. 

Une réalisation, en plus des instructions du coach Benchikha, pour la confiance car l’équipe revient sur le terrain avec de meilleures intentions. En jouant tout simplement mieux sans baisser la garde, les joueurs des FAR évoluant pour leur part avec des contres dangereux imposant la prudence. Surtout après la sortie malheureuse d’une des pièces maîtresses du milieu usmiste, Chita, sur blessure. Fort heureusement, et une dizaine de minutes auparavant, le capitaine Belaïd, comme à la parade, allait s’illustrer par une jolie réalisation à la 63e minute, quand sur centre venu de la droite, il s’élèvera plus haut que tout le monde au milieu de la défense marocaine pour placer une tête victorieuse et tromper l’infortuné Lekred pour la seconde fois de la soirée.

A 2-0, les Usmistes ne lâchent pas prise en multipliant les assauts dans l’arrière garde marocaine pour sécuriser leur succès par une 3e banderille qui les aurait mis à l’abri en prévision du match retour prévu la semaine prochaine (le 30 du mois en cours) à Rabat. La fatigue peut-être, et surtout la précipitation des attaquants ne l’ont pas permis mais on peut dire que l’USMA a fait le boulot. Fait un grand pas vers la qualification. A confirmer bien sûr au retour où il s’agira d’un tout autre match.      

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email