Urgences sanitaires dans les pays arabes : L'Algérie plaide pour une stratégie commune  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Urgences sanitaires dans les pays arabes : L’Algérie plaide pour une stratégie commune 

Urgences sanitaires dans les pays arabes : L’Algérie plaide pour une stratégie commune 

ace à l’augmentation des risques sanitaires et des catastrophes naturelles, l’Algérie a plaidé, ce dimanche à Genève, pour l’élaboration d’une stratégie de santé arabe commune adaptée aux spécificités des zones sinistrées et aux crises sanitaires.  

Cette stratégie, élaborée en collaboration avec les pays arabes, permettra de renforcer la capacité de la région à faire face aux urgences sanitaires et à minimiser leur impact sur les populations. La stratégie a été débattue lors de la 60e session des travaux du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la santé, auquel a participé le ministre de la Santé, Abdelhak Saïhi.

Lors de cette réunion, qui s’est tenue en marge de la 77e Assemblée mondiale de la santé (AMS), M. Saïhi a également affirmé son soutien ferme à la promotion des soins de santé primaires et de la médecine familiale dans la région. La mise en place d’un comité arabe de soins de santé primaires et de médecine familiale, à laquelle l’Algérie contribue activement, permettra ainsi d’améliorer l’accès à des soins de santé de qualité pour tous les citoyens arabes, en particulier dans les zones défavorisées.

En outre, les participants à la réunion se sont également attelés aux préparatifs de la célébration de la Journée arabe de la santé pour cette année, dont l’objectif est de sensibiliser aux questions de santé publique et à promouvoir des modes de vie sains.

Fidèle à sa tradition de solidarité et de coopération régionale, l’Algérie a aussi réaffirmé son engagement indéfectible à contribuer activement au renforcement de la coopération arabe dans le domaine de la santé. M. Saïhi a souligné l’importance d’une action collective face aux défis sanitaires communs auxquels sont confrontés les pays arabes, mettant l’accent sur la nécessité de partager les expériences et les bonnes pratiques pour une meilleure prise en charge des populations.

Il convient de noter que l’Algérie a été sélectionnée pour présenter ses expériences réussies et partager son expertise dans les domaines de la santé, notamment dans celui de la lutte contre la drogue lors de la 62e session ordinaire du Conseil des ministres arabes de la santé en 2025.

 Vaccination : un centre international de référence à Tamanrasset

Par ailleurs, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a décidé d’apporter son soutien à la proposition algérienne de créer un centre international de référence pour la vaccination dans la wilaya de Tamanrasset. Cette initiative vise à renforcer les capacités de l’Algérie et de l’Afrique en matière de lutte contre les maladies transmissibles, et ce en développant la recherche dans l’ambition de devenir un pôle de production de vaccins pour l’Afrique, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

Ce soutien a été annoncé suite à la rencontre entre M. Saïhi et le DG de l’OMS, qui s’est tenue, samedi dernier, en marge de la participation du ministre aux Travaux de la 77e Assemblée mondiale de la santé (AMS), qui se tient à Genève. à Genève sous le thème « Tous pour la santé, la santé pour tous ».

Au cours de cet entretien, qui s’est déroulé au siège de l’OMS, les deux parties ont discuté des relations de coopération entre l’Algérie et l’organisation, notamment dans le domaine de la prévention des maladies. Ils ont aussi examiné les moyens de renforcer la collaboration dans d’autres domaines essentiels.

Il a ainsi été convenu entre les premiers responsables de l’OMS et celui du secteur de la santé en Algérie d’étudier la possibilité de créer un réseau africain de formation à la vaccination. Ce réseau vise à renforcer les capacités des ressources humaines en Afrique dans le domaine de la vaccination, contribuant ainsi à l’amélioration de la santé des citoyens africains.

De plus, il a également été convenu d’adopter de nouvelles approches en matière de vaccination, et ce à travers l’exploration de moyens innovants pour rendre les programmes de vaccination plus efficaces et efficients, en mettant l’accent sur l’accès aux populations les plus vulnérables. Un dossier complet sera adressé, dans les prochains jours, au siège de l’OMS pour étudier les moyens de concrétiser la proposition de l’Algérie, a précisé la même source.

Il convient de noter que lors de cet entretien, M. Saïhi a réaffirmé l’engagement de l’Algérie à soutenir les efforts de l’OMS pour parvenir à la couverture sanitaire universelle, soulignant les réalisations importantes accomplies dans ce domaine au cours des dernières années.

De son côté, le Dr Ghebreyesus a salué les efforts déployés par l’Algérie pour améliorer son système de santé, réaffirmant la disposition de l’organisation à soutenir ces efforts. Il a également exprimé son souhait de visiter l’Algérie dans les prochaines semaines pour discuter des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la santé.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email