Université Yahia-Farès de Médéa : Une annexe de médecine à la prochaine rentrée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Université Yahia-Farès de Médéa : Une annexe de médecine à la prochaine rentrée

Université Yahia-Farès de Médéa : Une annexe de médecine à la prochaine rentrée

Après l’annonce par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, lors de sa dernière visite dans la wilaya de Médéa, relative à l’ouverture d’une spécialité agrovétérinaireAgrovétérinaire L'agrovétérinaire est un domaine professionnel et scientifique qui englobe à la fois l'agriculture et les soins vétérinaires., le projet tant attendu de création d’une annexe de médecine à l’université Yahia-Farès de Médéa vient de se préciser.

C’est à l’occasion d’une visite effectuée sur les lieux, par une commission interministérielle chargée de s’enquérir des moyens pédagogiques et matériels disponibles à même d’assurer les conditions optimales d’enseignement des sciences médicales à l’université de Médéa, que la nouvelle a été annoncée.

La commission interministérielle présidée par le président de la conférence nationale des doyens des facultés de médecine, composée de représentants du département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ainsi que du département de la Santé et de la population, a été accueillie par le Dr Djaffar Baarouri, recteur de l’université Yahia-Farès ainsi que des cadres et enseignants de l’université. Ces derniers ont fourni les explications nécessaires relatives aux infrastructures et équipements pédagogiques installés permettant l’ouverture d’une annexe de faculté de médecine à l’université de Médéa.

La commission s’est rendue sur le site du pôle universitaire de Ouzera, abritant les facultés de sciences et de technologie, où elle a visité le groupement des laboratoires de travaux pratiques, notamment les laboratoires de biologie, de physique et de chimie, pour se rendre ensuite dans le pavillon pédagogique composé de 18 salles de travaux dirigés, 4 amphithéâtres d’une capacité de 300 places pédagogiques chacun ainsi que 16 bureaux devant être rattachés à la future administration de l’annexe de médecine.  

A ces infrastructures pédagogiques, on ajoute la mise à disposition d’une salle de lecture de 100 places, un espace réservé aux enseignants et des espaces équipés de micro-ordinateurs, d’internet et de livres, qui sont disponibles pour accueillir les étudiants et les enseignants de 1re année dans la nouvelle spécialité.

Quant au volet relatif à l’enseignement pratique nécessaire à la spécialité, la commission a visité les installations existantes, le plateau technique, l’encadrement médical et administratif disponibles au niveau de l’hôpital Mohamed-Boudiaf de Médéa. Il convient de rappeler que cet établissement figure dans le peloton des grands établissements hospitaliers du pays pour prétendre accéder au rang de Centre hospitalo-universitaire (CHU).

En effet, l’EPH Mohamed-Boudiaf de Médéa dispose d’une capacité d’accueil de 540 lits. Il est constitué de plusieurs pavillons et compte de nombreux services et laboratoires spécialisés permettant d’assurer aux étudiants et aux enseignants les conditions de formation théorique et pratique dans les meilleures conditions, ont fait remarquer les cadres et le corps médical et administratif de cet établissement.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email