Université Yahia Farès de Médéa : Le président de l'ONSC préside l'ouverture d'un séminaire national  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Université Yahia Farès de Médéa : Le président de l’ONSC préside l’ouverture d’un séminaire national 

Université Yahia Farès de Médéa : Le président de l’ONSC préside l’ouverture d’un séminaire national 

Accompagné du conseiller auprès de ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de l’inspecteur général au ministère des moudjahidine et ayants-droit, le président de l’Observatoire national de la société civile, Abderrahmane Hamzaoui, a procédé, ce mercredi, à l’ouverture du séminaire national sous le slogan « Les étudiants entre un passé glorieux et une nouvelle ère », organisé par l’Onel (Organisation nationale des étudiants libres).

Abrité par la salle des conférences Mohamed Arslan de l’université Yahia Farès de Médéa, le séminaire auquel ont pris part des étudiants venus de plusieurs universités du pays, a été marqué par une une allocution prononcée par le président de l’Observatoire national de la société civile qui a rappelé la participation des étudiants dans le mouvement de libération nationale contre le colonialisme sous l’appel  » Les diplômes ne feront pas de nous de meilleurs cadavres ».

Et de poursuivre » Les étudiants ont rejoint le maquis et ont servi de guides à la Révolution », et que l’Algérie a besoin de tous ses enfants pour la construction de la nouvelle ère, comptant sur ses étudiants et sur ses élites sans exclusive.

Dans son intervention, le président de l’Observatoire a indiqué que l’Algérie a besoin de la conjugaison des efforts de tous pour la construction d’une réalité nouvelle qui offrira des perspectives à sa jeunesse par le biais de l’Observatoire qui ambitionne, désormais, d’ouvrir des espaces tendant au renforcement du rôle de l’université sur la voie des réformes engagées sous la conduite éclairée du Président de la République visant à donner un rôle plus important à la société civile dans la réalisation des objectifs de développement adossés à la connaissance et le savoir scientifique.

Pour sa part, le wali de Médéa, Djahid Mous, a inscrit le rôle de la société civile dans la démarche du Président de la République dans le processus de changement et la pratique démocratique et le développement économique, révélant en même temps que la wilaya compte quelque 1973 associations communales, 155 associations de wilaya et 255 associations nationales.    

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email