Université  : Vers l'adoption d'un nouveau système d’enseignement    – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Université  : Vers l’adoption d’un nouveau système d’enseignement   

Université  : Vers l’adoption d’un nouveau système d’enseignement    

Le directeur de la formation et de l’enseignement supérieur au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Boualem Saidani, a révélé l’adoption d’un nouveau système d’enseignement universitaire.

L’université algérienne doit, aujourd’hui, s’adapter aux exigences de son environnement socio-économique afin de répondre aux besoins du marché du travail de chaque région du pays. C’est ce qui a poussé les responsables du secteur de l’enseignement supérieur à penser à revoir l’ensemble du système de l’enseignement universitaire. S’exprimant ce vendredi  sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale, Boualem Saidani a affirmé que l’organisation de l’ensemble du système universitaire sera revue.

L’intervenant a déclaré que «l’idée de la recherche scientifique appliquée doit être directement incluse dans des sujets d’intérêt pour les institutions économiques du pays, avec une gouvernance rationnelle et un nouveau look qui prend en compte les normes internationales dans tous les domaines».

Evoquant la nouvelle loi d’orientation, le même responsable a expliqué qu’«elle repose sur l’ouverture de l’université sur son environnement économique et social, notamment international, qui est un enjeu important au regard de l’économie du pays mais aussi sur un travail sur la dédicace de doctorats dans les établissements de recherche scientifique au sein de l’établissement au profit de l’établissement et de l’université». S’exprimant sur la reconsidération des disciplines, M. Saidani a expliqué que la révision de la carte de formation universitaire tient compte de la création d’un équilibre entre les disciplines technologiques et scientifiques et les disciplines des sciences humaines et sociales. Il a précisé : «68% sont les disciplines scientifiques et technologiques.

L’économie du pays ayant besoin de plus de disciplines scientifiques et technologiques, il nous faut donc environ trois ans pour rétablir l’équilibre entre ces deux domaines». Il convient de rappeler que la rentrée universitaire 2022 a vu quelques changements, notamment en ce qui concerne le système de calcul des moyennes. En effet, les étudiants en première année de licence auront le droit de passer seulement s’ils obtiennent un total de 30 points. Ces points doivent être répartis sur les deux semestres.

En ce qui concerne les étudiants de deuxième année de licence, ils pourront passer en troisième année s’ils obtiennent un total de 90 points, répartis sur les quatre semestres, et ce sans prendre en considération les modules fondamentaux. Les étudiants inscrits en première année master pourront, pour leur part, valider l’année seulement s’ils obtiennent 45 points, sans tenir compte des modules fondamentaux. Pour les étudiants des systèmes classiques et des écoles supérieures, les exclusions ne sont pas prises en considération.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email