-- -- -- / -- -- --
Culture

Une veillée de Ramadhan en harmonie avec les traditions ancestrales

Une veillée de Ramadhan en harmonie avec les traditions ancestrales

Ce début de semaine, le musée national public de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie, situé dans la Casbah, a connu une chaude atmosphère. Une veillée a été organisée pour faire revivre les traditions ancestrales et, en même temps, honorer les familles qui ont mis à profit ces derniers jours du Ramadhan pour la circoncision de leur garçon.

Tradition oblige, la soirée a été ouverte par la musique puissante et rythmée d’une troupe zorna. Ce fut ensuite la prestation musicale d’un groupe qui a animé la veillée. Les musiciens de ce groupe, Arselane, Fawzi, Senousi et Adel avaient à leur tête le chanteur Nabil. Ensemble, ils ont créé une chaude ambiance qui a enthousiasmé les familles présentes en force dans le patio du palais Mustapha-Pacha du musée national de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie.

Nabil a interprété un bouquet de nos chansons du patrimoine issues des diverses régions d’Algérie. Il a créée de la joie et de la bonne humeur parmi ces familles. Pour cette veillée, nombreux ont été ceux et celles qui sont venus habillés de tenues traditionnelles, une manière de se replonger dans les coutumes ancestrales.

L a cour intérieure de ce musée se prête bien à cette évocation avec ses colonnes de marbre torsadé, sa fontaine gazouillante où nagent des poissons rouges et surtout son ciel ouvert, couvert d’étoiles, apportant une fraîcheur et un bien-être incomparables à ces chaudes soirées d’été.

Abdemadjid Boumaza et Ali Mazouz se sont dépensés sans compter pour organiser dans les règles de l’art cette soirée. Ils ont veillé soigneusement au confort des familles, à la sonorisation, la lumière, n’oubliant pas d’agrémenter ces moments de détente par des boissons rafraîchissantes et surtout la dégustation de l’indispensable kalb el louz, accompagné d’un verre de thé à la mente..

« Cette veillée est une opportunité pour ouvrir le musée et faire découvrir aux familles les chefs-d’œuvre de nos arts ancestraux », souligne M. Mustapha Belkahla, directeur du musée de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie. Justement ses galeries d’art abritent en ce moment une imposante exposition, représentant les œuvres des artistes de la Société des beaux-arts d’Alger.

« Ce sont des chefs-d’œuvre précise M. Mustapha Belkahla et nous sommes fiers de les abriter ». Il met en relief la portée stratégique du musée qui est un joyau architectural, et dont la visite est incontournable pour toux ceux, nationaux et étrangers, qui veulent découvrir ou redécouvrir le raffinement des trésors de notre patrimoine culturel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email