-- -- -- / -- -- --
Culture

Une troisième tournée sous le signe de la musique universelle

Une troisième tournée sous le signe de la musique universelle

L’Orchestre symphonique national au grand complet s’apprête à donné un concert ce jeudi 27 août dans le cadre du programme d’activités de la manifestation Constantine, capitale de la culture arabe 2015. C’est la troisième représentation après celle inoubliable de la soirée d’ouverture de ce grand événement culturel et artistique et aussi, une deuxième organisée au cours de cette année.

Chaque concert se déroule dans un lieu différent à Constantine et possède cachet propre. Le premier, jour de l’ouverture, était imprégné du caractère de la culture et civilisation arabe, thème essentiel de ce grandiose événement de Constantine, programmé durant une année entière.

Le deuxième concert avait pour objet l’illustration de notre riche et dense patrimoine musical, adapté sous forme académique, démontrant que notre musique, intelligemment travaillée dans l’art musical symphonique, atteint l’universel, participant à l’enrichissement de la musique dans sa diversité mondiale. Quant au troisième qui a lieu ce jeudi, c’est l’illustration de la musique universelle dans ses limites infinies.

Par cette voie, l’Orchestre symphonique national et par ce chemin, la culture algérienne dans son ensemble démontrent leur ouverture sur le monde. Il est en effet impératif, pour notre culture, comme pour son évolution et son développement de se mesurer au monde, de promouvoir les échanges et les expériences et d’apprendre dans un univers où la création dans l’art musical est illimité.

Le programme choisi pour cette soirée comporte des œuvres d’illustres compositeurs. On citera, Brahms, Strauss, De Falla, Mozart, Puccini, Verdi, Tchaïkovsky, Rossini, Bizet, Khachaturian. Ce choix long de compositeurs de divers horizons et de divers styles a été programmé pour donner une vision d’ensemble sur la musique universelle dans sa richesse et sa diversité.

C’est également une occasion et une opportunité pour les musiciens de l’Orchestre symphonique national de prouver leur talent, leur maîtrise et leur virtuosité, tout en faisant preuve de performances dans des œuvres difficiles. C’est aussi une manière de montrer leur capacité élevée de jouer en harmonie et en accord parfait avec tous les éléments de l’Orchestre symphonique national qu’a édifié avec patience et compétence durant plus d’une décennie son directeur, M. Abdelkader Bouazzara.

Ce concert de ce jeudi a lieu dans les espaces à l’air libre du monument de Constantine. C’est un lieu qui surplombe toute la ville de Constantine donnant le vertige des hauteurs. Le maestro Amine Kouider qui dirige ce concert musicalement et qui compte aussi un passage de chant d’opéra avec la cantatrice, Tamara Kalikina, lui a justement donné le nom de Symphonie du vertige.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email