-- -- -- / -- -- --
Culture

Une tradition ancrée dans le profond patrimoine culturel

Une tradition ancrée dans le profond patrimoine culturel

La venue de Yennayer chaque année au mois de jenvier apporte de la clarté et de la chaleur en plein coeur du froid de l’hiver.

Les anciens ont fixé ce évènement pour saluer le lancement des cultures agricoles, les semailles en particulier, et prédire, en invoquant la divinité, les bonnes récoltes qui viendront couronner les prochaines saisons.

Yannayer est devenu au fil des ans un jour que l’on fête dans la joie, l’optimisme at aussi, une occasion de faire revivre les valeurs ancestrales d’entraide, de solidarité, d’humanisme, de générosité, de partage, de fraternité, de concorde, d’unité, de patriotisme.

Yennayer n’est pas encore une date officielle inscrite dans le calendrier des jours fériés de l’année, cela viendra sûrement un jour car, le 12 janvier est une date que les Algériens fêtent en famille surtout la veille, dans les diverses régions du pays, depuis la nuit des temps.

Si Yennayer est fêté dans le cercle familial, des institutions à l’image de l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger se font une tradition de le célébrer chaque année, régulièrement, pour le bien et le le bonheur d’un large public, citoyens algériens, petits et grands.

Pour cette année, la médiathèque Bachir Mentouri, rattachée à cette institution et située au centre ville, pas loin de la place Audin, prépare un riche programme d’activités culturelles pour la célébration de Yennayer. 

Ce programme est fixé pour le lundi 11 janvier, dès le début d’après midi. Pour rester dans la tradition et offrir une environnement culturel fidèle à nos coutumes, ce sera une troupe zorna qui donnera le signal de départ de cette célébration.

Les citoyens pourront ensuite admirer une remarquable exposition d’objets traditionnels qui ont fait la renommée de notre génie artistique, regroupant l’utile à l’agréable. Un récital poétique est prévue animée par Fouzia Laradi, un grand nom dans l’art de la poésie algérienne.

Une conférence sera donnée sur la symbolique de Yennayer, suivie des interventions de l’assistance pour partager ensemble les enseignements de cette journée qui appartient à tous les Algériens.

Rachid Sid Boumedienne présentera son ouvrage, publié aux éditions Chiheb et portant sur les traditions de la cuisine algérienne ou l’art de vivre. Tradition oblige, les citoyens seront ensuite invités à déguster un couscous maison, dans la pure tradition de Yennayer. Cet après midi culturel, riche en enseignements, à la médiathèque Bachir Mentouri rendra encore plus agréable et plus sereine la soirée pour célébré Yennayer en famille.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email