-- -- -- / -- -- --
Culture

Une tournée pour immortaliser le génie de Cherif Kheddam

Une tournée pour immortaliser le génie de Cherif Kheddam

Le maestro Cherif Kheddam a été rappelé à Dieu en 2012. Son souvenir reste présent plus que jamais. Une tournée de l’Orchestre national de variétés, entamée hier au palais de la Culture, immortalise son inépuisable génie.

Les concerts de cette tournée se déroulent sous la baguette du maestro Farid Aouameur, qui dirige depuis quelques mois l’Orchestre national de variétés rattaché à l’Orchestre symphonique national. Au cours de ces concerts, des voix mélodieuses font revivre les œuvres de Cherif Kheddam, dont Tayeb, Dji- Dji et Nouria Yamine.

Un ensemble de choristes est également présent pour entonner les plus beaux refrains des compositions de l’artiste. La liste des choristes à la voix envoûtant est longue. On citera, Idir Ould Slimane, Celine Ould Mohamed, Boubekeur Kerraz, Rahima Khefaoui. Ce génie de l’art musical, cherif Kheddam en l’occurrence, a lui-même écrit les partitions de ses chansons.

Grâce à ses connaissances approfondies de la théorie musicale, il a pris soin de porter sur papier ses compositions, ce qui n’a pas été fait par les artistes en vue de préserver notre patrimoine. Cherif Kheddam a ainsi non seulement immortaliser notre musique sur le plan national, mais aussi sur le plan universel. N’importe quel musicien de part le monde peut interpréter son œuvre. C’est une fierté pour la culture musicale algérienne d’être ainsi portée dans les cinq continents. Une longue tradition lie déjà Cherif Kheddam à l’Orchestre symphonique national.

Ses compositions ont toujours été programmées lors des concerts de cet orchestre, entrant dans le cadre développement et du rayonnement de notre patrimoine musical. Les œuvres de Cherif Kheddam, inscrites dans le programme des concerts de musique universelle, apportent une note sublime qui fascine le public. L’Orchestre symphonique national a eu le privilège d’organiser la dernière grande manifestation musicale de Cherif Kheddam, ce géant de la composition pour les cinquante ans de sa longue, et ce carrière. 

Cherif Kheddam n’est plus mais l’Orchestre national algérien de variétés va faire revivre son œuvre éternelle. Un concert a été donné déjà hier au palais de la Culture. Il sera suivi d’un autre à Tizi Ouzou et d’un troisième à Béjaïa. Les belles mélodies et les textes sublimes de ce génie de la composition berceront à jamais nos cœurs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email