Une source d'eau polluée fermée à Médéa – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Une source d’eau polluée fermée à Médéa

Une source d’eau polluée fermée à Médéa
Moins d’un mois après la fermeture d’une source d’eau ayant été à l’origine de l’intoxication de plus de 240 personnes, une autre source située dans la même commune de Draa Smar, daïra de Médéa, a été condamnée par les autorités.
En effet, la fermeture définitive de la source par la commission de daïra chargée des MTH (maladies à transmission hydrique) est intervenue à la suite de la pollution de ladite source et confirmation  par les résultats positifs de l’analyse micro-bactériologique de l’échantillon de l’eau prélevée.
 Car, explique-t-on, il s’agit d’une source provenant des eaux de drainage et évacuée à travers le mur de soutènement d’un bâtiment situé à l’intérieur des cités du pôle urbain de Aïn Djerda, ouest du chef-lieu de wilaya.
 Selon le chef de Daïra de Médéa, Brahim Boumaza, il a été procédé à la fermeture de la source, à titre préventif, après après confirmation de la pollution de son eau par le laboratoire de l’Algérienne des eaux (ADE) et celui des service épidémiologiques et de médecine préventive de la direction de la santé et de la population de Médéa, et ce, dans un but de préservation de la santé de la population. Car, « l’origine de la pollution n’ayant pas encore établie afin de savoir s’il s’agit d’une infiltration des eaux pluviales avec l’eau de la source, de cross-connexion ou autre. La mesure ne sera levée qu’une fois les résultats de l’analyse des prélèvement seront négatifs et amélioration de la qualité de l’eau ».
Pour le même responsable, le contrôle des points d’eau publics et privés, notamment les fontaines, les puits, les bâches à eau des établissements scolaires, les piscines…), font l’objet de contrôle systématique via le bureau d’hygiène communale qui a mène des opérations de recensement et de contrôle périodique de toutes les sources.
Rappelons que la consommation d’une eau provenant de 5 fontaines alimentant les habitations situées au quartier périphérique de la ville de Médéa, a été à l’origine de plus de 240 personnes d’un même quartier Aïn Arraïs, commune de Draa Smar.
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email