-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une rentrée révolutionnaire

Une rentrée révolutionnaire

Le cours inaugural de la rentrée scolaire 2016-2017, dont le coup d’envoi sera donné à partir de la wilaya de Nâama, sera consacré
à la mémoire de la Révolution, a indiqué la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

A travers le choix de ce thème, le cours inaugural mettra en avant les valeurs de la glorieuse guerre de Libération, a précisé Mme Benghebrit en marge de l’ouverture du Salon du manuel scolaire à Riadh El-Feth (Alger).

Ce cours vise à rappeler aux élèves des trois cycles de l’enseignement l’importance des sacrifices des martyrs au service de la patrie, a souligné la ministre. Le Salon du manuel scolaire se tien à travers toutes les wilayas du pays du 31 août au 3 septembre.

« Tous les manuels, y compris ceux de deuxième génération, y sont proposés à des prix abordables », selon le Directeur général de l’Office national des publications scolaires (ONPS), Brahim Atoui. S’agissant des prix des nouveaux manuels, le livre de langue arabe des première et deuxième années primaire du cycle est proposé à 250 DA et celui de mathématiques à 230 DA, a précisé M. Atoui. Les livres de première année moyenne (onze en tout) sont proposés entre 235 DA et 255 DA, a-t-il ajouté.

La priorité a été donnée à la langue arabe en tant que langue d’enseignement et matière à dispenser, selon Benghebrit qui a estimé que « l’amélioration des résultats en général passe par la maîtrise de la langue d’enseignement ».

La ministre s’est engagée à ce que la rentrée scolaire 2016-2017 qui a été préparée tout au long de l’année se déroule dans le calme, soulignant la prise en charge de certaines préoccupations avec le partenaire social lors de cette année scolaire à travers une batterie de mesures.

La formation se poursuit toujours concernant les manuels de deuxième génération, a-t-elle ajouté précisant que les inspecteurs se chargeaient depuis 2015 de la formation, et l’inspecteur de l’Education nationale chargé de circonscription prenait en charge les enseignants pour améliorer leur performance pédagogique, a-t-elle expliqué.

Concernant les écoles privées, la ministre a indiqué qu’elles fonctionnaient selon des lois et des dispositions fermes précisant que le dossier de ces structures sera ouvert pour mieux les accompagner et régler les problèmes soulevés en prenant les mesures nécessaires.

Mme Benghebrit a, par ailleurs, indiqué que « la langue amazighe sera enseignée cette année (2016/2017) dans 34 wilayas . « Notre objectif est d’élargir le cadre d’enseignement de Tamazight à travers le territoire national », a-t-elle précisé soulignant que « le livre de deuxième génération de la 1re année moyenne en Tamazight est le même en arabe ». Et d’ajouter qu’ « il sera enrichi à l’avenir « .

La ministre a annoncé l’ouverture d’un site électronique dédié au livre de deuxième génération pour accueillir les propositions visant à l’améliorer.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email