Une rencontre interactive régionale à Akbou sur la citoyenneté active – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Une rencontre interactive régionale à Akbou sur la citoyenneté active

Une rencontre interactive régionale à Akbou sur la citoyenneté active

Plus de 1200 jeunes venus de 10 wilayas du centre du pays, affiliés à de nombreux réseaux associatifs et à plusieurs organisations de la société civile ont pris part jeudi passé à la première rencontre régionale interactive sur la citoyenneté active organisée par l’Observatoire National de la Société Civile (ONSC) avec le concours du réseau de «développement et droits de l’homme», du réseau «dialogue Algéro-africain et de bon voisinage», du réseau «protection de l’environnement, le changement climatique» et du réseau «démocratie participative, économie sociale et solidaire».

Placée sous le signe «Citoyenneté active, société vivante», cette manifestation de consultation nationale de la société civile a regroupé les wilayas de Tizi- Ouzou, Béjaïa, Médéa, Jijel, Bouira, Sétif, Bordj Bou-Arrérridj, M’sila, entre autres, a été tenue au stade de l’office du parc omnisport (OPOD) la commune d’Akbou (Béjaïa).

Son but est de «définir un mécanisme permanent de dialogue et de contact entre les pouvoirs publics et le citoyen à travers la concrétisation de la démocratie participative et l’implication des associations dans le développement socio-économique nationale».

Il s’agit, selon les organisateurs, «de construire à travers cette rencontre et les prochains rendez-vous programmés à Annaba, Oran, El-Oued, Laghouat, Adrar et Illizi, une société civile forte et cohésive, fondée sur la participation et l’interaction des citoyens dans le processus de prise de décision et la mise en œuvre des politiques publiques».

Selon le président de l’APC d’Akbou M. Mouloud Salhi estime que «ce grandiose forum sera d’un apport inestimable pour la vie socio-économique des citoyens à travers les expériences des uns et des autres». Il dira ensuite que «la relance des expériences réussies est un élément essentiel de la vision globale dans la construction d’une société civile forte son interaction dans le processus de prise de décision et la mise en œuvre des politiques publiques».

Le wali de Béjaïa M. Kamel-Eddine Karbouche a souligné lors de l’ouverture de la manifestation, «l’importance accordée au mouvement associatif local, aux organisations sociales notamment, les comités de villages et Tadjmaât lors de ces visites sur le terrain». Il dira : «ce rendez-vous revêt une importance capitale au regard de son rôle dans la détermination des instruments de consultation, de discussion, de dialogue et de participation des différentes forces actives de la société dans la vie de la nation».

Pour le président de l’observatoire national de la société civile M. Noureddine Benbraham, «le choix d’organiser la première rencontre interactive à Akbou réside dans le fait que la région est leader dans plusieurs domaines en l’occurrence, l’économie à travers la zone industrielle la plus importante de la région, sa société civile vitale, engagée et pertinente».

Il a, ensuite, expliqué les missions et les attributs de l’observatoire et les objectifs de cette rencontre juvénile d’ «assurer la pérennité de l’impact positif des projets mis en œuvre dans de nombreux domaines et sur différentes problématiques, contribuant de manière significative à l’amélioration de la vie sociale, économique et politique, ainsi qu’à la sensibilisation des citoyens à participer activement au travail collectif, afin de parvenir au développement durable».

M. Benbraham a, par ailleurs, appelé les jeunes à «rester mobilisés afin de consolider la dynamique de solidarité nationale et d’appuyer la stratégie nationale de développement socio-économique». La rencontre s’est déroulée en ateliers et en séances de dialogue sur plusieurs thèmes dont «le rôle de l’observatoire national de la société civile dans la promotion d’une citoyenneté active, la présentation du rôle et de l’activité du réseau développement et droits de l’homme, la présentation du rôle et de l’activité du réseau de dialogue et de bon voisinage Algéro-africain, celui du réseau pour la protection de l’environnement et les changements environnementaux et enfin l’activité du réseau démocratie participative et économie sociale solidaire.

Dix-huit ateliers ont été constitués en marge de la rencontre et ont engagé des réflexion sur de nombreux thèmes dont «l’importance du rôle de la société civile dans la promotion d’une citoyenneté effective, le renforcement de la participation des femmes dans la société civile et dans la sphère sociale, économique et politique : opportunités et défis» et «l’importance des médias sociaux dans l’amélioration de la participation sociale».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email