-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une rencontre de trois jours placée sous le signe de l’éducation des jeunes

Une  rencontre de trois jours  placée sous le signe de l’éducation des jeunes

Le secrétaire général des Scouts musulmans algériens, Noureddine Ben Braham a animé hier en son siège, Bd Zighout Youcef, une conférence de presse annonçant la tenue ce jeudi de leur onzième congrès, programmé au Club des Pins, du 29 au 31 janvier.

Cette édition est placée sous le signe de l’éducation des jeunes
Les délégations des Scouts musulmans algériens venant des quarante-huit wilayas du pays sont conviées à ce rendez-vous qui est organisé tous les cinq ans.

« C’est le concept de la diversification englobant toutes les régions d’Algérie rassemblées dans l’unité qui caractérise notre congrès », a souligné le SG des SMA Noureddine Ben Braham en sa qualité de président de la commission nationale de préparation de ce congrès.

Les participants auront, entre autres pour ordre du jour, l’élaboration de réformes, actualisant les statuts des Scouts musulmans algériens, les rendant plus à même de renforcer leur rôle et leurs actions dans l’épanouissement de la société algérienne. La jeunesse est particulièrement concernée en ce sens qu’elle doit être imprégnée des valeurs puisées aussi bien dans notre identité ancestrale que dans celles provenant de l’universel. 

Dans cette voie, l’éducation des jeunes au sein des structures des Scouts musulmans algériens constitue une priorité et un impératif. Les participants au congrès se pencheront sur les moyens à mettre en place pour accentuer cette éducation. Cette démarche s’inscrit d’ailleurs par le passé, dans le rôle noble et hautement historique exercé par les Scouts musulmans algériens dans l’éveil des consciences, le patriotisme inconditionnel et la résistance à l’odieux système colonial.

« Nos nationalistes et fervents défenseurs de la cause nationale ont eu le scoutisme pour école, pour preuve, dix-huit membres du groupe des vingt-deux qui ont déclenché la lutte armée, faisaient partie des Scouts musulmans algériens », a précisé le commandant Noureddine Ben Braham.

A ce titre, un hommage appuyé sera rendu au fondateur du Scoutisme musulman algérien dont le frère, Mourad Bouras, âgé aujourd’hui de plus de quatre-vingt dix, figure parmi les invités du congrès, Un autre invité, Mohamed Réda Bestandji aujourd’hui presque centenaire, sera présent en sa qualité de grand moudjahid et, à quatre vingt-dix neuf ans, doyen des Scouts musulmans algériens.

Au terme de ce congrès seront désignés les membres du conseil et la lecture du contenu des réformes qui seront engagées dans le futur. Parmi ces réformes se trouve le projet de réduire à quatre ans la date de l’organisation du congrès au lieu de cinq ans. Les Scouts musulmans algériens ont inscrit des pages glorieuses dans l’histoire de notre indépendance et le recouvrement de notre souveraineté.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email