-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une quarantaine de magasins ravagés à Rahbet Ledjmel

Une quarantaine de magasins ravagés à Rahbet Ledjmel

Un incendie d’une rare ampleur s’est déclaré avant-hier vers 21h20 dans un immeuble faisant office de bazar à Rahbet Ledjemel, au milieu d’un quartier commerçant en plein centre de Constantine.

39 magasins ont été ravagés par le feu, apprend-on auprès du chargé de la communication de la Protection civile. Un homme âgé de 88 ans a pu être secouru par les pompiers. Il sera transporté au CHU Ben Badis.

L’immeuble se trouve sur l’avenue du 1er-Novembre à l’entrée est du quartier de Rahbet Ledjmel. Il est constitué d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée et de deux étages.

Cette partie de la ville est connue par l’entassement à l’intérieur de vieilles constructions de centaines de commerces. Des immeubles parfois de plusieurs étages datant d’avant l’indépendance, se voient transformés sans aucune règle urbanistique en espaces accueillant des dizaines de petits magasins où s’entremêlent tous types d’objets.

Habillements, tissus, téléphones portables et leurs accessoires et autres produits de beauté et parapharmaceutiques sont en effet étalés des fois à même le sol.

L’intervention de la Protection civile a permis en outre, nous dit-on, d’épargner près d’une centaine d’autres magasins dont une vingtaine situés à l’intérieur d’un immeuble mitoyen de celui où s’est déclaré l’incendie.

Le Théâtre régional de Constantine, un joyau architectural datant de la période coloniale, ainsi que la mythique salle de cinéma le Royal ont été sauvés in extremis par les agents du feu.

Neuf camions de lutte contre le feu dont des camions-citernes, trois ambulances et deux stations mobiles de télécommunication ont été dépêchés par la direction de wilaya de la Protection civile. Une soixantaine de pompiers dont sept officiers et quatre sous-officiers ont été par ailleurs mobilisés pour la bonne conduite de l’opération, selon la même source.

Cette dernière précise, en outre, que l’opération de surveillance s’est poursuivie toute la journée d’hier.
A l’heure où nous mettons sous presse, l’origine du drame reste inconnu. Une enquête est en cours apprend-on par auprès des services de sécurité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email