-- -- -- / -- -- --
Nationale

Une production céréalière record

Une production céréalière record

C’est un bilan positif qu’a présenté, ce samedi, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, quant à la campagne céréalière 2017/2018.

Chiffres à l’appui, le ministre se félicite des résultats de cette saison en comparaison avec la précédente. 60 500 000 quintaux, c’est la production de blé, réalisée durant la campagne céréalière 2017/2018, contre 34 702.169 quintaux lors de la campagne précédente, soit une augmentation de 74 4%. Le ministre explique que cette production est répartie entre le blé dur à raison de 31 503 530 quintaux contre 19 909 570 quintaux la campagne précédente, soit une augmentation de 58%.

Pour ce qui est de l’orge, la production a connu une augmentation de 100% avec une production de 19 540 388 quintaux contre 9 696 964 quintaux la campagne précédente. Ajoutés à la production du blé tendre qui a, selon le ministre, enregistré une augmentation, mais qui doit être tout de même améliorée. La filière des légumes secs, elle aussi, a enregistré une production importante, notamment les pois chiches et les lentilles. Le ministre a d’ailleurs fait état de l’augmentation de la surface dédiée à cette agriculture. « Cette surface est de 115 000 hectares, alors qu’elle était de 77.000 hectares, l’année précédente », soit une augmentation de 49%, a précisé le ministre.

Cette tendance haussière de la production contribuera à la réduction de la facture d’importation, mais aussi aura un impact direct sur les prix des légumes secs notamment, qui sont censés être revus à la baisse.

Le ministre qualifie la production de cette année de « record » en disant qu’elle « n’a jamais été réalisée ». Selon lui, cette augmentation de la production « est due essentiellement aux moyens matériels et humains mobilisés, au suivi rigoureux effectué par les cadres du secteur au niveau central et local ». Le mérite revient, souligne t-il encore à l’implication des walis pour assurer le déroulement de la campagne dans les meilleures conditions, mais aussi à l’amélioration de la productivité par hectare, toutes espèces confondues, qui est passée de 15q/ha en 2016/2017 à 19q/ha en 2017/2018. Il a par ailleurs souligné l’importance de cette filière. « La céréaliculture constitue une filière stratégique compte tenu de son poids dans l’économie nationale ». C’est dans ce sens que le ministre a indiqué la valeur de la production des céréales en 2018 qui est, dit-il de 220.257 milliards DA.

S’agissant des capacités de stockag, qui connaissent, selon les spécialistes, un déficit infrastructurel, Bouzouaghi a annoncé la réalisation de 39 espaces de stockage supplémentaires. « Neuf espaces d’une capacité de stockage de plus de trois millions de quintaux, qui sont en cours de construction, seront réceptionnés au plus-tard en début d’année 2019 », a fait savoir le ministre. Bouazghi, a révélé la moyenne de consommation de blé qui est de 251Kg/an par personne, et annonce déjà la préparation de la campagne labours-semailles 2018/2019, a-t-il marquée par la mise en œuvre de plusieurs mesures à l’effet de réunir les conditions de sa réussite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email